• Toujours au bord du Pacifique : Notre voyage au Pérou 5/6 : Ica ~Nazca ~ îles de Paracas
    Nazca ou les géoglyphes ; ensemble de motifs tracés au sol, sur de longues distances, qui ne sont visibles que d'une très grande hauteur, tels ceux de Nazca que nous avons vus à partir d'un avion AirCondor.
    La réserve nationale de Paracas avec comme première surprise "El Candelabro", un immense géoglyphe de 128m de long sur 78m de large visible uniquement de la mer ...
    ... et les iles Ballestas ... des cormorans, des fous péruviens, de très belles sternes incas, ainsi que des manchots de Humboldt. Sans oublier les lions de mer qui jouent un peu les vedettes ...
    Partez à la découverte ! ...

     

     Des géoglyphes de Nazca ... on remarque l'araignée en bas à gauche...

     

     

    Pour vous aider à repérer les géoglyphes dans le diaporama 

     Diaporama ~
    de la visite  

    Le candélabre "El Candelabro" ... on ne connait pas sa fonction !

     

     

    les lions de mer qui jouent les vedettes

     

    Votre avis m'intéressent ! Un commentaire ! ... Merci ! 

     

     Diaporama ~
    de la visite
     

    Nazca

    Un Péruvien, Toribio Majia Xesope, découvrit de curieux dessins gravés dans le grand plateau désertique, juste avant la ville de Nazca.
    Un des nombreux mystère du Pérou ! Les motifs gigantesques, dessinés ou gravés à même le désert de Nazca, probablement entre l’an 300 et l’an 900 de notre ère. La plupart des archéologues pensent que les dessins de Nazca sont des copies de figures formées par les étoiles et qu’ils permettaient d’enregistrer le mouvement exact des astres. Les lignes et les figures de Nazca ont été inscrites au Patrimoine mondial en décembre 1994 par l’Unesco, mais sont plus menacées que jamais par l’érosion et les changements climatiques
    .

    L'oasis de Huacachina (Ica)
    Des dunes et des dunes à perte de vue, une autre vision du Pérou. Malheureusement les lieux sont également très sales, emplis de détritus et de sacs plastiques, et des bidonvilles, dévoilant la pauvreté du lieu, sont installés non loin. Cependant une chose est sûre, les sensations sont au rendez-vous ! Car il s'agit effectivement d'une vrai oasis au milieu du désert, telle qu'on se l'imagine ! Si la lagune est petite, ce petit lac perdu au milieu des dunes et entouré de nombreux hôtels et de terrasses dégage bien du charme.

    Paracas
    Immanquable sur la presqu'île de Paracas. Tout en recherchant la présence des dauphins, nous avons navigué sous la brume en direction des îles qui abritent une faune marine unique. Mais la première surprise est tout autre, il s'agit d "El Candelabro", un immense géoglyphe de 128m de long sur 78m de large visible uniquement de la mer et qui ranime les spéculations, puisqu'on ne connaît pas sa fonction même si l'on imagine qu'il a un lien avec les lignes de Nazca. Représente-t-il la constellation de la Croix du sud comme l'avancent certains scientifiques ?

    Les îles Ballestas
    Et puis voici les îles proprement dites et ses oiseaux par milliers, notamment des cormorans. C'est également une odeur pestilentielle qui nous prend à la gorge, odeur difficilement supportable, aigre et acide, dégagée par les excréments des oiseaux, excréments qui s'accumulent sur les rochers sur une hauteur de plusieurs dizaines de centimètres. Et dire que tous les cinq ans, 150 personnes viennent ici , durant quatre mois, ramasser à la pelle ces excréments dans des conditions qu'il nous est difficile d'imaginer.


    14 commentaires
  • Notre voyage au Pérou 3/6 : de Copacabana à Cusco en passant voir les Ouros ...

    Puno ~ Cusco
    La Route du Soleil ... C'est quoi ? Eh bien, la plupart des touristes de partout dans le monde viennent à Cusco au Pérou en raison du Machu Picchu et manquent ainsi une belle occasion d'en apprendre davantage sur les cultures pré-incas; ils ratent l'occasion de parcourir la route de Puno à Cusco et de visiter d'autres sites touristiques magnifiques. Sans aucun doute, la Route du Soleil est un excellent complément aux visites du Pérou. Ça été pour nous une expérience inoubliable en visitant les belles églises, de grands sites archéologiques, celle de Raqchi (Temple du Soleil), ses musées pré-incas et de déguster la cuisine péruvienne sur le chemin de Puno à Cusco


     Embarcation en roseaux des Ouros 

     

     

     

     

    Il ont gentiment posé sans rien réclamer ensuite et ils étaient heureux ...

     

     

    Diaporama ~
    de la visite 

    3000 sortes de pommes de terre ... lyophilisées la nuit par -20°c

     

     

     Votre avis m'intéressent ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite 
     

    Centre de Puno 
    Il a été construit dans l'ancien Supay Wasu (Maison du diable). Jusqu'en 1925, il a été remplacé par le monument au colonel Francisco Bolognesi.

    Cathédrale de Puno
    Construit au XVIIe siècle et au rang de basilique mineure. La façade a été sculpté par Simon de Asto. La cathédrale de Puno a été construite sur le champ du Diable. Cet excursion montre un exemple de style de baroque-espagnol, y compris des éléments andins qui donnent au monument un caractère mixte. 

    Excursion à l'île de Taquile
    Nous devons marcher (monter) 30 min environ pour voir toute la beauté du lac Titicaca, et à Taquile nous en apprendrons plus sur les habitants de cette île et sur les textiles de Taquile qui sont classés au "Patrimoine Culturel de l'Humanité" par l'UNESCO. Après le déjeuner et la visite de la place principale de cette île, descente vers le port principal (532 marches) pour reprendre notre bateau et retourner à Puno.

    Les Textiles de Taquile
    Dans notre tour de l’île de Taquile nous avons vu que les hommes ont l'habitude de tisser leurs CHULLO (sorte de petit passe-montagne de laine), qui montrent leur statut, par exemple, il est facile de distinguer un célibataire (chullo blanc/rouge) d'un marié (Chullo rouge). Aussi, les femmes célibataires ont le pompon plus grand et coloré que les femmes mariées. 

    îles flottantes des Ouros
    On nous a raconté la vie et l'histoire de ces fascinants Uros. Nous avons visité l'école et les enfants nous ont chanté « Frère Jacques » dans un français compréhensible ….
    Les îles des Uros, sont construites de blocs énormes de racines de roseaux qui se décomposent et produisent des gaz qui contribuent à la flottation. Les Uros coupent et remplacent les roseaux chaque 15 jours, puis ces îles sont ancrée au fond, en utilisant des bâtons qui traversent le sol de l'île.
    Les îles flottantes des Uros sont situées à 6 km du port de Puno.


    7 commentaires
  • En attendant la fin de l'hiver : voici la suite 2/6 de notre voyage au Pérou ...
    Copacabana (LacTiticaca 3880 mh)  La Paz capitale de Bolivie et retour vers Puno.

     

    Dans les rue de Copacabana (Pérou) 

     

     1ere vision de LA PAZ

    Diaporama ~
    de la visite
     



    Catédrale Metropolitana de la Paz

     

     

    Votre avis m'intéressent ! Un commentaire ! ... Merci !

      Diaporama ~
    de la visite
     

    Copacabana, au Pérou, le lac Titicaca et les îles du Soleil et de la Lune
    Le lac Titicaca est la mer intérieure des Andes ; 8 300 km2 d’eau douce.
    Il était, dans une lointaine époque, celle de l’Age d’Or probablement, en lien avec la planète Vénus
    De plus, on y trouve des pierres noires. qu’on ne trouve qu’au bord du lac Titicaca, en Amérique du Sud.

    Or c’est aux alentours du bord du lac Titicaca que se rencontrent de nombreuses légendes sur Vénus et une peinture ancienne représentant Vénus et la Terre reliées par des lignes.
    Ces fameuses pierres noires seraient peut-être des morceaux de la planète Vénus.
    Tout cela laisse songeur !
    Au bord du lac Titicaca se dressent les chullpas, tours funéraires circulaires abritant les momies des dignitaires, évidemment plus hautes que celles des paysans !

    Capitale la plus haute du monde, La Paz est la capitale économique la plus haute du monde, étagée de 3200m à 4000m , dans un immense canyon aride, entourée d'une centaine de pics enneigés de plus de 5000m. Elle possède l’un des cadres naturels les plus beaux du monde. Entourée de pics de plus de 5 000 m, la belle ville du début du XXe siècle, très hispanique, a fait place à un chaos urbain. Chose étonnante : La Paz est la seule ville où les pauvres vivent en hauteur et les riches en bas. Cela est dû à l'altitude. La Paz est le point de départ de nombreuses randonnées dans les alentours, notamment dans la cordillère Royale.
    Cela dit, la belle cité coloniale du début du XXème siècle a fait place à l'un des chaos urbains les plus bariolés, bruyants et mouvementés qui soient avec sa circulation infernale et ses maisons accrochées en flanc de montagne.
    La Paz a toutefois gardé une atmosphère étrange, comme point de ralliement des voyageurs et aventuriers.


    12 commentaires
  • Retour sur un voyage en Bourgogne ...

               En villégiature : admiratif devant l'ingéniosité des anciens !

    J'aime les chemins d'eau : Le canal de Bourgogne est beau !

    Au coeur de la Bourgogne existe un endroit où la goutte de pluie, selon qu'elle tombe ici ou trois mètres plus loin, s'en va rejoindre la Manche, l'Atlantique ou bien encore la Méditerranée, après avoir grossi soit l'Yonne puis la Seine, soit la Loire, soit la Saône puis le Rhône.
    Employant, pour évoquer ce site, une image plus gaillardement triviale qui substituait à notre goutte de pluie un jet d'origine corporelle, l'enfant du pays Henri Vincenot voyait en lui "le toit du monde occidental". Le canal de Bourgogne est un canal des deux mers.

    "la voûte" 3300 mètres ... du temps pour traverser ...

     

     


    belle péniche ... de loisir 

     

    Diaporama ~
    de la visite

    vieux pont romain sur la rivière latérale ...

     

     Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite

    Le canal n'est pas vu par tout le monde comme un monument ou un site touristique à visiter.
    Il n'a d'ailleurs pas été construit pour ça, c'était une “autoroute” à bateaux. Mais le temps et la nature ayant fait leur œuvre, il faut désormais faire un effort d'imagination certain pour y déceler aujourd'hui les traces d’une infrastructure de transport. Les techniques de construction de l’époque (de mécanique et de maçonnerie) ont un bien joli charme, 200 ans plus tard.
    Tous ceux qui s'y intéressent et s'appesantissent un peu sur le sujet, tombent accro. Chacun y découvre un monde inconnu, avec son histoire, ses succès, ses échecs, ses audaces. il faut juste avoir une sensibilité pour ces vieilleries, ou avoir eu la chance de tomber sur un vieux bouquin, ou avoir croisé un éclusier émérite volubile.
    Nombres de touristes ratent l’occasion d’être initiés, par manque d’opportunité, par manque de “médiateur” du canal. Parce que le canal a aujourd’hui besoin de tous les soutiens, nous devons initier, sensibiliser, le plus grand nombre a la valeur historique et patrimoniale des canaux, de tous les canaux. 

    La voûte du canal de Bourgogne est un tunnel de 3 333 m situé à Pouilly-en-Auxois.
    Construit à partir de 1775, le canal de Bourgogne relie l' Yonne à laSaône. La ligne de partage des eaux entre le bassin de la Seine et celui du Rhône se situe dans la région de Pouilly. C'est d'ailleurs à Pouilly, dans le long souterrain de 3333 mètres de long (également appelé « la voûte ») que le canal passe de l'un à l'autre.
    Pendant plus de 7 ans des ouvriers mineurs creusèrent ce souterrain.
    Pour les mariniers, il ne fallait pas moins de 10 heures pour le traverser. C'est pourquoi, en 1867, on installa un toueur à vapeur engrené par une chaîne immergée. En1893, on le remplaça par un toueur électrique, et le trajet fut réduit à 2 heures seulement. 


    21 commentaires
  • Retour sur un voyage en Bourgogne ...

    Subjugué devant Châteauneuf en Auxois ! 
    Sur son éperon rocheux, l’imposante silhouette du château médiéval témoigne aujourd’hui encore du rôle défensif qui fut le sien durant des siècles.

    Les premières traces de sa construction remontent au tout début du XIIe siècle, lorsque Jean de Chaudenay fit ériger un château neuf pour son fils, qui en prit possession en 1175. Le donjon carré date de cette époque. 

    nous gravissons la colline

     

    maquette du château pour en montrer l'ampleur ...

      Diaporama ~
    de la visite

    porte caractéristique témoin de la richesse du patrimoine villageois ...

     

     dans la rue principale ...

      Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite

     

     

    Au milieu du XIVe siècle, la guerre de Cent Ans amène dans la région les grandes compagnies. L’enceinte et les cinq tours, reliées par des courtines, s’élèvent alors pour protéger seigneurs et villageois …
    Après avoir traversé le Moyen Âge et ses tourments, la lignée des Châteauneuf s’éteint en 1457, lorsque Catherine de Châteauneuf est condamnée au bûcher pour avoir empoisonné son époux.
    La seigneurie est confisquée et confiée par le duc Philippe le Bon à son conseiller Philippe Pot, futur Grand sénéchal de Bourgogne. La vie à la forteresse devient moins martiale. A la fin du XVe siècle, on y construit le grand logis, un logis d’hôtes ainsi qu’une chapelle dans le pur style gothique.

    Assiégé lors des guerres de religions en 1590, le château passe ensuite entre les mains de plusieurs familles aristocratiques, qui poursuivent l’aménagement intérieur et la transformation des logis.

    En 1936, le comte de Vogüe, qui l’habita, en fait don à l’Etat. Le château, classé monument historique depuis 1894 devient alors, avec le village, un site protégé, ce dernier obtenant même la labellisation de plus beau village de France.

     

     

    Châteauneuf-en-Auxois, classé l'un des ''plus beaux villages de France'', petit bourg prospère et fleuri à la belle architecture de maisons de pierre décorées de frontons et de tourelles d'escalier datant des XVe et XVIe s.
    L'église Saint-Jacques et Saint-Philippe du XVIe s. abrite de belles statues dont un Saint-Jean-Baptiste attribué à Claus Sluter.
    En 2007, le C.A.U.E. de Côte-d'Or a organisé 3 journées "Couleurs Locales" pour promouvoir le retour aux couleurs du terroir, pour les peintures des façades et menuiseries, en encourageant l'utilisation de pigments naturels locaux tels que l'ocre.

     


    17 commentaires
  • Retour sur un voyage en Bourgogne ...

    LE CHATEAU D'EGUILLY
    Le visage de la Bourgogne sur l'autoroute A6, classé du gallo-romain au XVIIIème siècle.

    La propriété a été coupée en deux par le passage de l'autoroute A6 ! ...

    C'est vrai qu'à 130 km/heure, on a pas le temps de l'apprécier ; alors profitez-en ! ... 

    Bel ensemble bâti dans le lit de la rivière (unique en France)

     

    puits d'époque retrouvé dans les fouilles

     Diaporama ~
    de la visite 

    dans la chapelle ... une vierge noire ...

     

    charpente massive du logis 

     

     Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     

      Diaporama ~
    de la visite 

     

    LE CHATEAU D'EGUILLY

    Importante place forte du Xllème siècle, construite sur un site gallo-romain où était érigé précédemment un château implanté sur l'Armançon même, afin de barrer le plus grand seuil de pénétration de France entre le Nord et la Méditerranée, elle fut transformée en château au XVème siècle et modifiée jusqu'au XVIIIème ... puis massacrée et restaurée ! La visite guidée et explicative nous a fait découvrir :
    - les vestiges romains et gallo-romains, pont, pavage et stèle,
    - les deux tours rondes de 1160,
    - les remparts du XVème siècle conservés côté est,
    - les trois tours carrées, fin XIIème siècle,
    - la porterie d'entrée du XIIIème siècle, son pont-levis en 2 parties, la salle des gardes, un étage pour les Seigneurs avec cheminée gothique, rares latrines intérieures …
    - la magnifique chapelle du XVème siècle de l'archevêque de Choiseul,
    - la grande cuisine du XVème siècle, meublée,
    - le puits sculpté du XVIème siècle (Renaissance),
    - la Salle d'Armes du XVIIème siècle au plafond peint et fresques école de Fontainebleau, meublée,
    - la salle des Gardes et sa tour du XVème devenue prison au Xvème,
    - les deux chambres XVIIIème, dont l'une avec une remarquable cheminée, le salon privé XVIIIème, meublés d'époque au premier étage,
    - le grand escalier avec ses graffitis (1639, 1674 ...) vers les combles ,
    - les combles avec magnifique charpente du XVème, modifiée au XVIIIème,
    - la grande écurie XVIIIème construite sur les remparts du XVème,
    - les douves, les blasons, le jardin à la française en cours de restitution

     

     

    Si, si, nous avons bien vu tout cela !
    L'historique nous a été conté et les propriétaires successifs ont été évoqués : d'Eguilly, de Choiseul, Le Belin, Mac-Mahon-de Magenta.
    Actuellement propriété privée de Roger et Françoise Aubry, de courageux et méticuleux restaurateurs ...

     


    15 commentaires
  • Nous allons parcourir l'étape suivante, càd : Husavik ~ Saudarkrokur

    Vous trouverez ci-contre le diaporama de la cinquième journée ... (la 6e journée ayant été diffusée en premier)

    Je vous ai prévenu  :
    T
    ous les jours du soleil, des nuages, du vent fort, de la pluie, de la grêle et de la morue et ce, plusieurs fois par jour ! ... Heureusement que sur cette terre "hostile" il y a encore des îlots de fleurs ...

    Petit rappel
    Pour voir et revoir les diaporamas de chacune des 6 étapes du tour de l'Islande :

    1/6   http://bit.ly/1DSRHss
    2/6   http://bit.ly/17D0ILV 
    3/6   http://bit.ly/1u8W1ht
      4/6   http://bit.ly/1CwHUHw
     5/6   http://bit.ly/185O2NN
    6/6   http://bit.ly/1Aaz27E
     

     

    chutes de Godafoss  (~12 m/haut)

     

    environ 75000 chevaux en Islande utilisés surtout pour les loisirs

    Diaporama ~
    de la visite 

    activité économique ancienne … avant tout l'affaire des Paimpolais.

    Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite 

    Godafoss
    Entre Mývatn et Akureyri sur la rivière Skálfandafljót, se trouvent les belles chutes de Gođafoss ou « cascade des Dieux ». L’histoire raconte qu’en l’an 1 000, le « diseur de loi » à l’Althing (le parlement) fit accepter à ses compatriotes la religion chrétienne. Il précipita ensuite les effigies des dieux nordiques (gođars) devenus païens dans cette cascade (foss)... d’où son nom. Les chutes font 12 m de hauteur. 

    Le jardin d’Akureyri
    Le jardin botanique d’Akureyri (Lystigarður Akureyrar) se trouve près de l’Akureyrarkirkja et présente 6000 sortes différentes de fleurs, d’arbres et d’autres plantes du monde entier et à peu près 400 sortes de plantes typiques d’Islande. il est aujourd’hui l’un des endroits les plus visités de la ville, tant par les habitants que par les touristes.
    Le rôle du parc est à multiples facettes. L'accent a été mis sur ​​la recherche, l'importation et les essais de plantes étrangères pour tenter de les cultiver dans le pays.

    Le Musée Glaumbaer
    Il met en valeur un village de maisons couvertes de gazon ancien avec une vieille église. C'est un musée en plein air qui se compose de 12 anciennes maisons où nous avons jeter un coup d'œil sur l'histoire d'il y a environ 100 à 200 ans. La ferme est riche en matériel agricole ce qui montre comment les anciens étaient autonomes et habiles. Les guides et même le vendeur de billets sont tous en costumes pour rappeler les souvenirs de l'année où la ferme a été créé. Il reflète tout simplement la vie rurale islandaise, de retour dans le 18e et 19e siècles.

     


    19 commentaires
  • Nous allons parcourir l'étape suivante, càd : Egilsstaör ~ Husavik

    Vous trouverez ci-contre le diaporama de la troisième journée ... 

    Petit rappel
    Pour voir et revoir les diaporamas de chacune des 6 étapes du tour de l'Islande :

    1/6   http://bit.ly/1DSRHss
    2/6   http://bit.ly/17D0ILV 
    3/6   http://bit.ly/1u8W1ht
      4/6   http://bit.ly/1CwHUHw
    5/6   à diffuser
    6/6   http://bit.ly/1Aaz27E

     

    habitat de campagne 

     

     

    toute petite partie du volcan Krafla 

     

    Diaporama ~
    de la visite 

    terre en ébullition (chaud les pieds mais ~ 5° dehors ~ vent de 50 km/h)

     
    Islande : la terre se déforme en permanence
    (petite séquence en boucle pour voir)   ^^ yes sarcastic

    Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

    Diaporama ~
    de la visite 

    Egilsstadir et les fjords de l'Est
    Paysages de vallées et de montagnes sauvages en bord de mer. L’Est est peu peuplé et les rares habitants vivent dans des villages disséminés au fond de fjords longs et majestueux. La petite capitale, Egilsstaðir, n’est vraiment pas intéressante ; concentrons-nous sur les paysages de l'Est. 

    Hallormsstadur
    Sur la rive est du lac Lagarfljót se trouve Hallormsstadur, hameau perdu dans ce qu'on appelle LA forêt d’Islande. Cette autre facette totalement méconnue de l'Islande est à ne pas manquer. Décimée par une exploitation à outrance, la forêt islandaise est devenue un milieu en voie de disparition. Mais après une replantation, cette réserve boisée couvre une surface de 2 300 ha. 

    Le volcan KRAFLA
    Le volcan composé de plusieurs cratères fait partie d'un alignement de fissures éruptives situées sur le rift médio-atlantique coupant l'île du Nord au Sud, à 10 km au Nord-Est du lac Mývatn, constituant une des branches les plus actives de la dorsale de l'Islande.Le Krafla est un volcan peu élevé, il donne son nom à une caldeira de 8 km de diamètre qui est en grande partie comblée par un matériel basaltique datant de la dernière période glacière.
    La dernière série d'éruptions qui a eu lieu entre 1975 et 1984 a été caractérisée par une émission de lave très fluide et des jaillissements de fontaines pouvant atteindre 100m de haut créant une coulée de 19km de long.
    Cette grande coulée de lave près du volcan Leirhnjúkur est encore chaude aujourd'hui, et émet toujours des fumées.

    Le tour du Lac Mývatn
    L’un des endroits les plus visités d’Islande en raison de la richesse de sa faune et de ses diverses particularités géologiques. Offrant une nature presque à l’état pur, le lac Mývatn est considéré comme le plus important lieu de rassemblement de canards en Europe. La partie la plus intéressante de la zone se trouve à l’est de Reykjahlíđ, la « ville » principale de la région.

     
    de feu et de glace 


    13 commentaires
  • Je vous avais écrit ~ ici ~ le 16 octobre dernier :

    Petit retour arrière dans un pays où il fait soleil tous les jours : l'Islande ...

    Voici le suivant soit le 1/6 diaporama de mon tour d'Islande

     4 diaporamas suivront ...                                                      

    les failles de Pingvellir ... 

     

     

      Diaporama ~
    de la visite

    Skògafoss !

    Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite
     

    de Reykjavik ~ Skògafoss
    (environs de Vik)

    Islande
    Un voyage en Islande est l'occasion de découvrir la beauté extravagante des paysages de l'île : cascades, glaciers, icebergs, fjords, geysers etc. Tout est démesuré !
    Au départ de Reykjavik, nous sommes partis en autotour pour faire un tour complet de l'Islande après bien sûr, nous être baignés, à la descente de l'avion, dans les eaux chaudes du Blue Lagoon.
    Nous débarquons les premiers après la crise du volcan “Eyjafjallajökull” 

    Assister aux nombreux concerts dans les bars de Reykjavík. Se prélasser le soir dans les eaux turquoise et sulfureuses des piscines naturelles, comme le très célèbre Blue Lagoon.
    Se balader ou randonner à Landmannalaugar, l'un des sites volcaniques les plus grandioses d'Islande. Faire un arrêt à l'étonnant lac de Jökulsarlón, parsemé d'icebergs bleus et noirs. Admirer les chutes d'eau de Dettifoss, les plus puissantes d'Europe.
    Prendre le temps de découvrir les alentours du lac Mývatn, région truffée de phénomènes géologiques.

    Le Blue Lagoon :
    Un bain dans les eaux turquoise et sulfureuses de ce lagon alimenté par des sources chaudes, l'un des hauts lieux touristiques d'Islande. 

    Skógafoss,
    C'est une cascade très populaire, car très belle (forcément!), ultra facile d’accès (elle se trouve à côté de la fameuse Route 1 qui fait le tour du pays). La cascade est haute de 62 mètres et forme un rideau de 25m de large. C’est vraiment superbe. A droite de la cascade, un chemin monte et permet d’avoir un point de vue différent sur la cascade ...


    13 commentaires
  • Les Cévennes : D'Anduze à Ste Marie de la Mer 4/4...

    Les Cévennes, c'est aussi :
    La Vallée des Camisards - La Corniche des Cévennes - Vers le Mont Lozère - La mer et la camargue - Les Gorges du Tarn et de la Jonte - Le Mont Aigoual - Le cirque de navacelles et la couvertoirade - Les Gorges de Cèze - Le pont du Gard - Nîmes Le Pont du Gard - Le Musée du Bonbon Haribo - Les Gorges de l'Ardèche - La Provence de Daudet - Le chemin des papes - Pont de Millau, Caves de Roquefort

    Bambouseraie dense ...

     

     

     


    Train à vapeur des Cévennes 
     

     dessert Anduze, la bambouseraie et saint Jean du Gard

    http://www.trainavapeur.com/ 

     Diaporama ~
    de la visite

        portion de Camargue ... 

     

     

    Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite

    La Bambouseraie à Anduze
    Jardin exotique unique en Europe
    La Bambouseraie a pour vocation non seulement de faire découvrir, connaître et apprécier le bambou mais aussi le végétal. Gérée par une direction qui pense qu’un jardin botanique n’est pas seulement une collection de plantes rares, La Bambouseraie a également pour fonction de réunir les gens, faciliter les rencontres, croiser les savoirs et relier les cultures. Dans cet esprit, La Bambouseraie accueille des artistes dont les œuvres sont souvent inspirées par la végétation. Ainsi depuis 1977 nombreux sculpteurs, artistes de Land Art et peintres ont exposé leurs œuvres sur les chemins et dans les clairières de La Bambouseraie.

    Anduze - Porte des Cévennes
    De par sa position stratégique, le site d'Anduze a été occupé par l'homme depuis des temps immémoriaux.
    L'époque néolithique est bien représentée par son ensemble de dolmens situé sur la Grande Pallière. Non loin des mégalithes et récemment ont été découvertes de nombreuses cupules dont le caractère rituel ne fait aucun doute.
    Le rocher de Saint-Julien, au flanc duquel la ville a été construite, porte à son sommet les traces d'un Oppidum gaulois et d'un Castrum romain.
    C'est par sa position défensive que cette montagne a favorisé une zone habitée qui, en se développant, s'est rapprochée des bords du Gardon.
    Ainsi s'explique le réseau de ruelles étroites bordées d'immeubles construits en hauteur pour gagner de la place sur l'espace réduit de la cité.

    Le Parc naturel régional de Camargue est situé au bord de la Méditerranée, à l’intérieur du delta du Rhône, principalement entre les deux bras du fleuve. 
    Comme les 47 autres Parcs naturels régionaux de France, le Parc naturel régional de Camargue est un territoire rural, ouvert et habité, à l’équilibre fragile, reconnu pour sa qualité exceptionnelle, où conservation de la nature et développement des activités humaines doivent aller de pair ...


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique