• Visite chez les Compagnons du Devoir ...

    Je ne manque pas une occasion d'aller voir les Compagnons du Devoir et du Tour de France au travail.
    J'aurais aimé entrer chez les Conpagnons au retour de mon service militaire mais, à cette époque, la filière électricien n'était pas en place. J'ai donc choisi un autre chemin pour arriver à mes fins. Puis, ensuite, la vie m'a orienté vers le management technique appliqué à la mise au point d'ordinateurs industriels dans une grande entreprise française et internationale ...

    Le foyer / salle à manger des Compagnons

     ~ Diaporama ~

    chauffage d'un tube en cours de redressement

     

     

    ensemble en maçonnerie, pierres taillées et ferronnerie

    Le compagnonnage est un mouvement de sociétés Initiatiques groupant originellement des travailleurs des corps de métier du bâtiment, puis plus tard quelques autres corporations. On ignore à quelle date il est né en Europe occidentale.

     ~ Diaporama ~

     

            POUR QU0I FAIRE ?

    Les Compagnons du Devoir transmettent à des jeunes leur expérience et leur savoir-faire et les accompagnent dans leur entrée dans la vie active. Les rejoindre, c'est saisir l'occasion de rencontrer des femmes et des hommes de métier, de faire le plein d'expérience dans 28 métiers de l'industrie, du bâtiment, des matériaux souples et de bouche. Des métiers qui ne sont pas choisis au hasard et qui offrent de réelles opportunités. Les Compagnons donnent aussi les moyens d'enrichir ses connaissances générales jusqu'à franchir les étapes d'une formation « Grande École » qui peut conduire jusqu'à la licence pro.

    La philosophie du compagnon !
    D’un point de vue éthique, leur philosophie est applicable aux temps modernes et pourrait servir à bâtir un monde meilleur. L’éthique des Compagnons a amené ces bâtisseurs à servir la société à travers l’amour de la Belle Ouvrage. Ils restent toujours fidèles à leur philosophie de l’action et ont surmonté les épreuves que le monde leur a infligées, souhaitant sans cesse œuvrer à son amélioration. Le Compagnonnage apprend à apprendre, à mieux se connaître, à mieux servir. C’est une « famille » qui va accompagner l’homme à vivre en paix avec lui-même, à partager avec les autres. Développant des valeurs de solidarité, de courage, de perfectionnement, cette philosophie s’avère utile au management moderne des entreprises. Créer un esprit d’excellence et de service contribue à apporter de la valeur et de l’humanisme au cœur et autour de leurs associations regroupant, tant en France qu’à travers le monde, un grand nombre de métiers essentiellement manuels.

    « Promenade : nous avons profité du soleil samedi ! ...Le village médiéval de Yvoire (74) »

  • Commentaires

    16
    Dimanche 2 Février 2014 à 17:42

    Bonjour

    Si tu vas à Paris, il faut aller voir le micro musée des Compagnons angle rue Berger et rue Sauval, près de la cayenne d'origine des Compagnons à Paris.

    Il y a trois autres lieux qui leurs appartiennent dans la capitale.

    15
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 19:08

    Bonsoir Claude

     

    Merci de ton passage chez moi ,et de ton beau partage du jour

    Bonne soirée

    Bien amicalement

     

    Gérard 

    14
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 12:10

    Bonjour

    Je suis restée scotcher sur les tailleurs de pierres et les charpentiers... j'ai aussi bien aimé le cache-prise .. Merci pour ce bel article

    @+
    Chronique

    13
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 08:53

    Bonjour

    Merci pour ce partage et cet escalier est une merveille, je suis de Limoges et nous avons aussi  les compagnons. Devant leur foyer, enfin leur point de chute sur Limoges des réalisations de toute beauté sont exposées....Si vous passez pare Limoges c'est à côté de la cathédrale, on ne peut pas le manquer

    Amicalement et belle journée

    12
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 08:44
    jazzy57

    Je découvre par le biais du lien d'Annick ce blog , vraiment je ne suis pas déçu je reviendrai .

    L'idée de la princesse dans l'escalier est sympathique  merci de donner libre cours au rêve .

    Bonne journée

    11
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 22:49

    Merci Claude pour ce beau reportage sur les compagnons.

    A Tours également ils sont présents et il y a plein de belles oeuvres.

    L'escalier que tu nous montres est superbe!

    Nous avons un ami qui était maçon aux compagnons.

    Et nous connaissons un jeune qui est devenu tailleur de pierres chez eux, aujourd'hui il travaille sur des chantiers des monuments historiques!

    Merci pour PIse et quand tu y retourneras montre-nous de belles photos.

    Bonne soirée et bisous.

    10
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 20:00

     

     

                                     

     

    J'avais comme lacune de n'avoir jamais rien vu sur les enseignements des Compagnons du Devoir, elle est là réparée et de façon très très documentée.

    J'ai été ébahi par le cache prise électrique, amusé par le seau solitaire au sol et emballé par le très beau chapiteau. Superbe visite pendant des JPO. 

    Bonne soirée, @mitié de Metz, Marc.
    J'imagine combien Annick peut avoir rêver après que tu aies mis une princesses dans l'escalier.

    Merci pour ton commentaire sous les mots déposés sur des photos que j'ai partagés ce jour sur mon blog.
    Ces textes sont des mots pour traduire ce que je peux avoir "compris" de la vie, au moins de la mienne.

    A bientôt.

    9
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 19:08

    Lol, hi hi, morte de rire, mais t'as vu t'as oublié ta veste du coup !  troublé par tant de beauté ? En fait moi je parlais de celle qui grimpe et descend les escaliers chez notre ami Lafleur !

    Merci, trop drôles tes montages, j'adore. 

    Gros bisous 

    8
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 16:12

    Bonjour,
    À la demande générale de AnnickAmiens dans son commentaire ci-dessous, J'ai engagé une princesse ! ... 


                                             

    Merci d'être passés … Bonne journée … @+ Claude

    7
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 13:20

    J'apprécie beaucoup de lire et voir ton article. J'ai toujours admiré ces hommes qui font un travail parfait et qui l'apprenne aux plus jeunes. Tu parles de femmes, seraient-elles à présent acceptées dans ce milieu tout de même assez sectaire ?
    J'ai vu un bel escalier dans une tour, mais pas de jolie princesse descendre ... et remonter

    Merci encore pour ces photos et ce bon article.

    Gros bisous 

    6
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 13:18

    C'est une très bonne formation au coeur des entreprises, je me souviens d'un feuilleton télévisé qui s'appelait Ardéchois coeur fidèle et qui se passait dans ce milieu.

    J'ai vu le chef d'oeuvre d'un menuisier, un petit escalier à vis, c'était superbe.
    Bonne journée.

    5
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 10:38

    Des réalisations magnifiques, un savoir-faire comme nulle part ailleurs et surtout une transmission de ce savoir qui leur fait honneur. Avant, posséder un cap et un brevet du compagnon était très bien vu par les employeurs....

    Bonne journée, bises de Mireille du Sablon

    4
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 10:18

    Bonjour Claude

    Merci de ton commentaire du jour note que la rue du moulin est la plus ancienne d'Amiens ,elle était sur le parcours gallo-romain  Rome-Boulogne sur Mer .Merci de ton partage de tes belles photos en vidéo 

    Bien  amicalement 

    Gérard 

    3
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 09:54

    j'admire aussi leur travail, ils sont tellement forts, capables de restaurer, fabriquer n'importe quoi ou presque, les oeuvres de fin d'études sont toujours magnifiques, du grand art !

    très beau diaporama, MERCI !

    bonne journée à toi, pas trop les pieds dans l'eau ?? ici il pleut ce matin, je crois que c'est parti pour la journée,

    MIAOU !!!!    

    2
    nicole
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 09:34

    le compagnonnage une excellente école de la vie et qui forme de très bons professionnels.dommage qu'actuellement tous ces métiers manuels ne soit valorisé à leur juste valeur. Mon mari est compagnon menuisier, ça reste une fierté et surtout un très bon passeport quand il se présente pour un emploi.

    1
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 05:46

    J'admire ce qu'ils font. C'est une excellente école pour les métiers manuels. Est-ce une excellente école de vie, je me méfie beaucoup de tout ce qui est fortement corporatiste... Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :