• Une locomotive touristique rend l'âme ! ...

    La Mine bleue a longtemps été un gisement d'ardoises. En 1986, la fermeture de ces ardoisières a laissé 300 mineurs sans emploi. La commune de Noyant-la-Gravoyère (49) a alors décidé de faire découvrir la vie des mineurs de fond en descendant à 130 mètres sous terre. Ce projet a vu le jour en 1991, permettant à de nombreux mineurs de se reconvertir en guides touristiques.

     C'est la fin ? L'ardoise financière est de mauvaise qualité ...

      ~ Diaporama ~ 

     Pourtant que l'ardoise était belle ♫♪♫♪♫♪♫♪
     

     et de haute qualité, utilisées pour les monuments historiques ...

     ~ Diaporama ~

    Première aventure

    La Mine Bleue (à 130 mètres de profondeur) a d'abord connu un franc succès, attirant jusqu'à 100 000 visiteurs les premières années. Mais faute de renouvellement de ce produit touristique, La Mine Bleue a dû fermer en 1999.

    Une nouvelle aire s'est ouverte sept ans plus tard. En octobre 2006, la commune de Noyant-la-Gravoyère (49) a rétrocédé, pour 735 000 €, La Mine bleue au Pays Haut-Anjou segréen. Le site a été réaménagé : construction d'un nouveau bâtiment de 140 m2, réfection du funiculaire et création d'une nouvelle scénographie en sous-sol et en surface. Son exploitation touristique a été confiée à la société “FD Tourisme” qui a rouvert La Mine bleue le 17 mai 2007. Le contrat de délégation de service public avait été signé pour une durée de 15 ans.

    « Le dossier entre les mains du Pays segréen »

    Le maire de Segré (49), a pris acte hier de la décision du tribunal de commerce : « On savait qu'il y avait de gros risques de liquidation. » Le site de La Mine bleue est propriété du Pays segréen dont le Maire de Segré est le président : « On va se donner quelques semaines pour envisager la poursuite du site.
    Nous allons entrer dans une phase de réflexion active au sein du Pays. Les élus, hier soir à Segré, devaient aborder le sujet de La Mine bleue.
    Pour le Maire de Noyant-la-Gravoyère, cette liquidation est une nouvelle déchirure.

    Le édiles estiment qu'il faut mobiliser les élus du Pays segréen et de l'Anjou pour l'avenir de ce site et envisager la meilleure solution possible. » Il affirme qu'il faut tout faire pour garder et dynamiser ce site touristique unique.

    C'est un outil de valorisation du « patrimoine ardoisier » de l'Anjou tout entier. (CO 19/12/13)

    « Notre marche du mardi à Villevêque 49La laïcité massacrée à Angers ! »

  • Commentaires

    7
    Samedi 21 Décembre 2013 à 15:24

    Coucou Claude,

    dommage je n'aurai pas eu le temps de visiter ces fameuses ardoisières!

    Il y aura peut être un musée qui en parlera?

    Bon weekend, bises

    Sylvie

    6
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 17:30

    Un site unique qu'il faudrait absolument préserver.....il y a là tout un savoir faire dont on doit garder les traces....

    bonne soirée

    5
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 12:13

    Bonjour Claude

    Merci de ton commentaire ,ici 50 pour cent de nos monuments de nos églises sont couvertes par des ardoises angevines ,dur a trouver ,alors de plus en plus elles sont de Pologne  ,bonne journée !

    Bien Amicalement 

    Gérard 

    4
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 11:47

    Allons bon, maintenant ce sont les sites touristiques que l'on ferme ??? c'est impensable çà ! Je suis très vite allée voir tes photos pour visiter. C'est pourtant passionnant. Bientôt on fermera ma Cathédrale alors !!!

    Quelle monde de zut moi je dis, mais heureusement que tu est là Claude avec ses bidouillages rigolo et d'ailleurs, hop ! un peu d'ambiance dans tes commentaires !

    Ah ben oui, il est grand ! merci Claude et gros bisous du vendredi

    Anniclick

    3
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 09:52

    Jamais je n'y suis allée et pourtant cela me parait intéressant à découvrir ! il ne faudrait pas que cela ferme sinon tous les travaux anciens vont vite s'oublier surtout pour les nouvelles générations, mais cela les intéresse t-il vraiment d'ailleurs ??? Bonne journée et bon noël.

    2
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 07:44
    Fabymary POPPINS

    réputées ces ardoises et les mines dans le nord celle de LEWARDE est aussi visitée et comme guide d'anciens mineurs, encore des vies brisées et plus de boulot, bises à toi

    1
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 06:09

    Puisse ce site qui conserve la mémoire des mines d'ardoise puisse être sauvé.

    Bon week-end.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :