• Promenade entre les ponts à Angers ...

    Une heure à occuper en ville (Angers)

    L'eau a toujours joué un grand rôle à Angers. Déjà au Ve siècle avant J.-C., les Andes avaient été attirés par ce site remarquable, combinant fonctions de passage et de défense, sur le dernier promontoire schisteux de l'ouest armoricain, placé entre deux confluents : en amont, celui de la Mayenne et de la Sarthe ; en aval, celui de la Maine et de la Loire. 
    Dans l'intervalle, sur dix kilomètres, coule la Maine, la plus courte rivière de France. Elle était jadis appelée "rivière de Maienne", du latin Meduana signifiant rivière du milieu. La prononciation angevine en deux syllabes, et non en trois syllabes, a forgé le diminutif "Maine" qui l'emporte sur le nom de "Mayenne" au XVIIe siècle. 
    La ville s'est installée au cœur de ce réseau hydrographique en étoile. La rivière lui a donné son originalité. Elle a façonné son image. Les constructions se sont naturellement établies le plus à l'abri possible de ses fréquentes inondations car, quoique la Maine soit "resserrée dans son lit sablonneux en été", en hiver elle "s'enfle comme une mer" . Les vastes étendues d'amont et d'aval, submersibles pendant plusieurs mois - île Saint-Aubin, parc de Balzac et lac de Maine - sont donc restées vierges de toute construction : des poumons verts pour l'agglomération. Il en résulte ce plan si particulier à Angers, en forme de huit ou de cabestan, étranglé à la hauteur de la Maine, par les rives de laquelle il est si rapide de gagner la campagne.
     

     

     

    le pont de Verdun ou pont du centre


    le château et la cathédrale

    Diaporama ~
    de la visite

    le pont de basse chaîne ...

      

     

    Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite

    Maine sauvage
    Le lit de la rivière a beaucoup évolué au fil des siècles. Jusque vers 1860, la Maine serpentait entre des îlots de prairies qui la divisaient en plusieurs bras. La plus grande de ces îles, l'île des Carmes (ou de la Savatte), était bâtie. Un seul pont reliait les deux rives : le Grand Pont (pont de Verdun). Entre l'île de la Savatte et la Doutre, le Petit Pont franchissait le bras de Maine dit "canal de la Tannerie", dont l’origine remonterait au détournement de la Maine en 873 pour libérer la ville des Normands. Le pont des Treilles n'était quant à lui qu'un pont de moulins, appartenant, comme les autres îlots en amont, à l'hôpital Saint-Jean. L'inondation de 1663 en emporte une partie.

    C'est seulement à partir des premières décennies du XIXe siècle que l'on s'est vraiment décidé à bâtir des quais, même si les projets en remontaient au moins à 1630. Le quai Royal - entre la place Molière et le pont de Verdun - est d'abord entrepris, puis le quai Ligny à partir de 1831. Deux nouveaux ponts - de la Basse et de la Haute-Chaîne - sont mis en service en 1838 et 1839 pour raccorder d'une rive à l'autre les nouveaux boulevards ouverts sur l'emplacement des fortifications. Leur nom provient des chaînes autrefois tendues en travers de la Maine, pour fermer complètement l'anneau des remparts.

    Maine plaisir
    Importante pour les affaires, la Maine ne l'était pas moins pour le plaisir et d'abord pour le plaisir de la baignade. Combien de fois aussi n'a-t-elle pas servi de cadre à d'éblouissants spectacles nocturnes, à des navousels ? L'entrée solennelle des rois et des princes était prétexte à de somptueux spectacles de combats navals. Louvet rapporte dans le détail celui de 1578 donné pour François d'Alençon : "Pour donner du plaisir à M. le duc d'Anjou, fust dressée une forte place en forme d'ung chasteau, sur la rivière, au droict du chasteau, entre les ponts et la Basse-Chaisne…"

    Au XIXe siècle, ce sont régates, fêtes vénitiennes et feux d'artifices. En 1877, la Société nautique d'Angers propose une imposante fête vénitienne sur la Maine avec deux cents embarcations décorées et illuminées représentant des tableaux flottants intitulés "féerie navale, le sphinx, navire de Cléopâtre, l'île des fleurs"… Les régates d'Angers Nautique donnaient lieu à grand concours de spectateurs.
    Aujourd'hui, le trafic portuaire s'est évanoui. Les voies sur berge, établies entre 1971 et 1986, ont "neutralisé" la rive gauche et l'activité nautique s'est déplacée pour l'essentiel en amont et en aval de la ville. Depuis 1974 cependant, la municipalité et la chambre de commerce s'efforcent de revivifier la rive droite et de relancer le tourisme fluvial : la situation d'Angers n'est-elle pas idéale, au confluent de 300 kilomètres de rivières navigables ?
    Sylvain Bertoldi - Conservateur des Archives d'Angers

    « 6800 Km en Australie et New Zélande : Robe / Adelaïde6800 Km en Australie et New Zélande : Adelaïde / Broken Hill »

  • Commentaires

    18
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 18:17

    Je suis à Rodez sur le blog chrisvoyages.over-blog.com ... Chris

    17
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 17:41

    Belles images, belle documentation sur cette ville où rien n'a l'air de t'échapper...dimanche bien triste sous une pluie fine...amitiés...Malou

    16
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:49

    Grand curieux va ! he

    Bon dimanche Claude et gros bisous

    15
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 06:06

    Bon dimanche, ... détente.
    Bisoux, claude



    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    14
    Samedi 30 Janvier 2016 à 19:50

    très belle ta ville et l'eau apporte un plus, bises

    13
    Samedi 30 Janvier 2016 à 18:28

    Bonjour Claude. J'aurais le goût de me transporter à Angers, là, directement, tellement le tout à l'air beau et agréable. J'espère que la municipalité va continuer à exploiter le tout pour le tourisme fluvial.   Bonne fin de semaine.

    12
    Samedi 30 Janvier 2016 à 17:06

    je préfère le pont de la doutre

    11
    Samedi 30 Janvier 2016 à 10:39

    J'ai souvent traversé Angers mais je m'y suis pas souvent arrêté, va savoir pourquoi ,!!

    Très bon week-end.

    10
    Samedi 30 Janvier 2016 à 06:59
    Bon week end, à l'abri du vent et de la pluie ... Bisoux, claude Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
    9
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 23:02

    Bonsoir Claude,

    hé bien Angers est toujours une bien jolie ville d'un bout à l'autre.

    Nous n'allons pas assez chez notre fils et quand on y estoc ne décolle pas de Saint Bart!

    Bon weekend.

    8
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 20:38

    Je reconnais bien tous ces paysages que j'ai vu à deux reprises!

    Bises de Mireille du Sablon

    7
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 18:35

    bon je t'ai suivi jusqu'au bout,

    ai-je droit aussi à un chocolat chaud ???

    Merci !

    Bonne fin de semaine, MIAOU !!!

    6
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 17:00

    Une heure bien occupée ! je vois qu'heureusement pour moi, tu as pensé aux toilettes ... Angers pensent à notre confort. Zouu c'est reparti pour la balade.

    J'ai bien aimé les photos du large fleuve qui s'en va tout là-bas tout en méandres.

    Très jolies photos prises en une heure seulement !

    Gros bisous Claude

    Annick

    5
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 16:58

    Une agréable balade près de l'eau.....je note le plan avec les circuits indiqués....ça peut servir!

    bon week end

    Je reviens vers les blogs après une petite pause consacrée à quelques recherches généalogiques qui prennent pas mal de temps...

    mais avec quelque résultats jusqu'à 4 générations...

    4
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 15:49

    Tu as retrouvé le demi canard manquant ? En tous cas merci pour cette superbe balade sous le soleil 

    Bon week end 

    Bisous 

    3
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 08:54

    Ah Mr Bertoldi Sylvain j'ai travaillé avec lui , c'était très intéressant.

    Dis la photo du Pont de Verdun est récente ? La Maine est vachement haute !

    Bizzz et bonne journée Lucia

    2
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 06:05

    Merci pour toutes ces belles photos d'Angers sous le soleil.  Cela donne envie de visiter. Bon vendredi.

    1
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 05:12

    Wouhaaa ! Une superbe balade !!!

    Lolll, les canards. clown

    Bonne fin de semaine, dans une grisaille ... automnale.
    Bisoux, claude

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄ƷdomƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :