• Notre sortie à la Fête de la sardine de St Gilles-Croix de Vie - “Club Villevêque”...

    À Saint-Gilles-Croix-de-Vie, dernier port sardinier de Vendée, il reste désormais huit paires de sardiniers qui pêchent d’avril à septembre entre l’île d’Yeu et l’île de Ré. Nous y sommes allés voir ce vendredi 23/05/14 ... Pour nous mettre dans le “bain” une visite de l'usine “La Perle des Dieux” s'imposait ...

    L'usine labellisée de Saint Gilles Croix de Vie

     

      Diaporama ~
    de la visite ...

    Magnifiques présentoirs en forme de boite de sardines 

     

    une artiste Delphine Cossais crée les tableaux qui sont imprimés sur les boites millésimées


    Votre avis m'intéresse !    Laissez-moi un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite ...

    Moelleuses et savoureuses, les sardines débarquées dans le port vendéen sont préparées à l’ancienne pour le plus grand bonheur des gastronomes. Une qualité qu’atteste depuis 2001 le Label Rouge apposé sur ces conserves.
    « À la fraîche, à la sans sel ! », criaient les marchandes de poisson de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour haranguer les badauds. Une devise toute trouvée pour la Confrérie de la Sardine, ambassadrice depuis 1991 du petit poisson bleu vendéen. Si on la retrouve un peu partout du Sénégal à l’Écosse, en passant par la Méditerranée occidentale, lasardina pilchardus s’épanouit particulièrement dans le Golfe de Gascogne.
    Le début de l’activité sardinière à Saint-Gilles date de 1875 mais il faut attendre la généralisation de l’appertisation pour qu’elle prenne tout son essor donnant naissance à de belles aventures industrielles comme les Établissements Gendreau et ses fameuses conserves «La Perle des Dieux».
    Un cahier des charges strict est défini :
    -
    Les sardines sont pêchées au large de St Gilles Croix de Vie entre le 1er Avril et le 31 Octobre, puis débarquées à la criée et transformées dans le canton de St Gilles Croix de Vie.

    - Le délai entre la pêche et le débarquement ne doit pas dépasser 12 heures et le délai entre la pêche et la réception à l’usine ne doit pas excéder 24 heures.
    - Le poisson est préparé à l’ancienne : étêtage manuel, maturation de 4 mois dans l’huile d’olive vierge.
    - Chaque boîte doit contenir 4 poissons minimum
    La sardine tire son nom de la Sardaigne. Elle est appelée différemment selon les régions (pilchard, royan, chardina, sarde ou poutine ...). Les Romains l’utilisaient pour la fabrication du garum, jus arômatique proche du nuoc-mâm dont ils agrémentaient leur cuisine.
    Conseils de chef ...
    Les sardines en boîte se bonifient avec le temps
    comme le bon vin. Il faut retourner les boîtes de conserves de temps en temps afin que l’huile se répartisse harmonieusement. Attention ne placez pas la boîte au réfrigérateur, l’huile se figerait et n’imprégnerait plus les sardines.

    « Notre marche de mardi dernier à St Sylvain d'Anjou 49 - “Club Villevêque”...Notre marche du mardi - “Club Villevêque”... »

  • Commentaires

    15
    Lundi 2 Juin 2014 à 22:52

    Bonjour à tous,
    Je vous remercie de fidélité à visiter mon blog et à y laisser un commentaire ! …
    J'accepte les critiques …
    Merci d'être passés … Bonne journée … @+ Claude

    14
    Sylvie - anjou
    Lundi 2 Juin 2014 à 09:49

    bonjour Claude, ah les belles et bonnes sardines pêchées dans nos mers françaises et qui sont préparées et mises en boite au portugal ou ailleurs ... comme les sardines réputées de douarnenez !!!!!!! c'est décevant quand on lit bien les étiquettes. enfin c'est ainsi de nos jours.


    bonne journée 

    13
    Mardi 27 Mai 2014 à 19:33

     

     

    Merci pour ton commentaire sous les photos de la Maison Villeroy & Boch construite vers 1900 à Metz dans le quartier Impérial. Tu fais référence au paternalisme des patrons industriels de l'époque pour faire de leurs salariés des esclaves.

    Pendant l'annexion de 1871 à 1918 le droit allemand du travail de l'époque a été institutionnalisé en Alsace et en Moselle et il était tellement respectueux, protecteur voir bienveillant avec le salarié qu'il est toujours ici dans nos trois département en vigueur et considéré par les institutions locales et ses bénéficiaires comme inamovible.  

    Il porte le nom de Droit Local. Il gère les aspects les plus importants de la vie quotidienne des personnes qui vivent et / où travaillent en Alsace et en Moselle. Personne n'a encore réussi à l'abroger malgré les nombreuses tentatives de bien des personnes qui n'ont pas la chance de vivre ce qu'il régit en matière de santé, travail, famille, consommation, chasse, pêche... 

    Bonne soirée, Marc de Metz.
    A bientôt.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Mardi 27 Mai 2014 à 12:38

    Un endroit que je connais bien !
    Bonjour de Vendée

    11
    Mardi 27 Mai 2014 à 08:48

    Miam les sardines, j'adore, enfin les vraies, plongées dans l'huile. Celles sois-disant au naturel ou au citron n'ont aucun goût !
    J'ai aimé ce reportage hors du commun, merci Ocgall.
    Merci aussi pour ton commentaire sur les fameuses bornes, j'avais le sentiment qu'elles étaient liées à la guerre. Je vais le rajouter dans ma page avec ton lien bien évidemment, je verrai s'il y a une autre réponse.

    Il pleut à Amiens, mais en juin il fera beau, j'ai dit et picétout, surtout le 10 où je te saurai dans ma ville wink2.

    Bonne journée et gros bisous

    Annick

    10
    Lundi 26 Mai 2014 à 18:43

     

     

    Vous étiez serrés comme des sardines.
    Elle est ravissante et souriante la future Miss Sardine. 
    J'ai souri en imaginant les achats que vous avez faits.
    Je ne mange que très rarement des sardines.
    Je n'ai pas encore oublié celles de mon enfance et adolescence.
    Bonne soirée, Marc de Metz.

    Merci pour ton commentaire sous les nouvelle photos "spécial couleurs offertes par le hasard".
    Oui, j'ai modifié l'immatriculation de la voiture et j'ai opté pour des "Y".
    La 16 me convient aussi parfaitement et me ramène elle aussi à mes années d'enfance en Martinique.
    A bientôt.

    9
    Lundi 26 Mai 2014 à 15:42

    Bel endroit, j'aime les sardines et le présentoir est original.

    Bonne semaine.

    8
    Lundi 26 Mai 2014 à 13:13

    beau reportage , de jolies boîtes à garder ...vides ! bien décorées !

    ici il y en a de moins en moins des fraîches à faire griller sur braise de sarments de vigne, c'est la meilleure façon de les déguster

    et celle d'ici (méditerranée) est plus gouteuse que celle de l'atlantique plus grosse et plus fade, ce n'est que mon avis perso !

    bonne journée, ici c'est pluie !

    MIAOU !!!

    7
    Lundi 26 Mai 2014 à 11:29

    Comme Jazzy , je connais les sardineries de Quiberon , je goûterais bien volontiers celles-ci , avec des caramels, ça doit être délicieux, non?

    Bises du jour de Mireille du sablon

    6
    Lundi 26 Mai 2014 à 11:17

    Tres beau reportage sur cette sortie . Les boites sont magnifiques ! si le contenu  est à la hauteur du contenant on doit se régaler .

    Je connais la sardinerie quiberonnaise qui produit sur le port de pêche , la tradition là aussi est bien présente .

    Bonne journée .

    @ plus 

    5
    Lundi 26 Mai 2014 à 10:07

    Bonjour,
    beau reportage sûr cette usine, que je connais bien, j'habite à quelques Kms de cet endroit.
    Bonne journée.
    Michel

    4
    Lundi 26 Mai 2014 à 09:28
    keyouest

    du bon à aller en enfer le délit la gourmandise 

    3
    malouchette
    Lundi 26 Mai 2014 à 09:03

    Beau reportage sur la sardine mais...pas celle qui bouche le port de Marseille...oops Bonne journée...très mouillée ici ! A bientôt...Malou

    2
    Lundi 26 Mai 2014 à 07:40
    Fabymary POPPINS

    j'adore les sardines et très bon pour la santé, bises

    1
    Lundi 26 Mai 2014 à 06:46

    De très jolies boîtes. Il faut que je les goûte. Bonne semaine. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :