• Notre marche du mardi : Cornillé les Caves 49 (1/3)

    Cette fois, notre marche du mardi nous conduit à Cornillé les Caves.

    Le village s'est probablement formé autour d'un domaine celte-gaulois, et s'est développé sur une "butte" qui domine, au nord, la plaine jusqu'au  Baugeois et au sud, la vallée de l'Authion.

    De nombreuses carrières de tuffeau ont donné lieu à l'appellation de Cornillé les caves. Des troglodytes sont conservés et restaurés. Un patrimoine riche et des lieux "remarquables". La Mairie (XVIème) et 6 logis de maître.

    La Masselière, la Charpentrie et sa tour sont classées "Monuments Historiques". Cette dernière dont l'origine est incertaine, a été probablement construite en raison de rivalités entre 2 familles.

    Dans cette première partie sur trois nous visiterons l'église et ses alentours (Place des Tilleuls, Cours de la Liberté, jardin de Curé derrière la Mairie) puis nous prendrons l'une des rues principales jusqu'à "la Fraternité" et son jeu de "boules de Fort"  ...

     

     église romane récente ...

     

     la rue principale du village 

     

     belle ! ...

      Diaporama ~
    de la visite

     un jeu de boule de fort (la Fanny n'est pas visible sur cette photo) 

      Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite

     

     La boule de fort en Anjou

    C'est quoi ? L’homme est par nature joueur et son imagination a su, depuis la nuit des temps, inventer toutes sortes de jeux pour s’amuser et partager. Grâce aux fouilles archéologiques, on a pu découvrir l’existence de jeux de boules chez les Assyriens, les Chinois vers 1000 avant J.-C.ou les Egyptiens (des boules et un cochonnet ont été retrouvés dans le sarcophage d’un enfant en 500 av. J.-C.). De tradition ancienne en Anjou, des écrits font mention dès 1568 de l’existence d’un jeu de boules couvert, situé à proximité d’un jeu de paume. De nombreuses traces écrites mentionnant les jeux de boules parsèment les écrits jusqu’au XVIIIe siècle et c’est au début du XIXe siècle qu’on énonce clairement une façon de jouer qui s’apparente aux boules de fort. La description "méplate" de la boule ne laisse plus de doutes.

    La boule est composée de deux parties de bois de cormier chevillées entre elles et cerclées de fer. Méplate, elle est composée d’un côté faible légèrement évidé en son centre et donc plus léger que son autre côté, le côté fort (d’où le nom du jeu), souvent chargé d’une petite masse de plomb ou d’une vis incrustée dans le bois. Ces particularités en font une boule en équilibre instable. Elle mesure environ 12,5 à 13 cm de diamètre pour 10 cm d’épaisseur. Son poids environne 1,3 kg. Les boules sont aujourd’hui souvent fabriquées en plastique ou résine. Le maître (l’équivalent du cochonnet à la pétanque) pèse 300 g. 

    Le jeu. Autrefois, les jeux, en forme de gouttière, mesuraient jusqu’à 30 m de long pour une largeur de 7-8 m et étaient recouverts de terre tamisée et battue qui provenait de Guédéniau dans le Baugeois. Mais ces terrains situés en plein air demandaient beaucoup d’entretien et se dégradaient rapidement. C’est pourquoi la majorité des jeux sont aujourd’hui couverts et fabriqués en matières synthétiques. Afin de ne pas abîmer le terrain, le port des pantoufles ou savates est de coutume.

    Les règles. Le principe est de placer les boules le plus près possible du maître. On ne doit pas jeter les boules, mais les faire rouler. Le rouleur, accroupi, dépose délicatement sa boule et lui imprime une poussée de façon à ce qu’elle atteigne le maître. Suivant la piste, elle peut parfois mettre 50 secondes avant d’atteindre son but. Le tireur, bien campé sur ses jambes lance sa boule, mais ne la jette pas. La boule est avant chaque départ frottée avec un chiffon afin d’éviter toute poussière qui pourrait la faire dévier de sa course. A la fin de la partie, le joueur nettoie sa boule à l’aide d’un appareil appelé poli-boules ou dérouille-boules. Le jeu se joue par équipe, chaque joueur ayant deux boules. Les points sont inscrits sur un compte-points, semblable à deux horloges. En cas de doute, pour l’attribution des points, le joueur a recours à des tiges métalliques de différentes tailles, appelées bauges, qui permettent de mesurer la distance entre les boules et le maître. Autrefois, les femmes étaient interdites de jouer, mais ces dernières années les cercles leur ont ouvert la porte. A la fin de la partie, la coutume veut que le gagnant paie un verre et si le perdant n'a marqué aucun point, il doit aller « biser le cul de la Fanny », représentation d’une femme montrant ses fesses. Elle peut être représentée en photo, en peinture ou en sculpture. Il existe encore aujourd'hui 390 associations de boules de fort, appelées sociétés ou cercles, qui regroupent environ 40.000 adhérents.

     

         
       Je serais heureux de collaborer amicalement avec des photographes amateurs / amatrices pour montrer

       notre région (Angers élargie) en publiant des vues valorisantes des : villes, villages, campagnes et de La Loire.

       Utilisez le lien « contactez-moi ! » en haut de la colonne de gauche sous la bannière FB. Merci ! ...

     

    « visite cursive du front de mer de "Le Portel" (62)On les appelle les "Kalouguine" du nom de son créateur ... »

  • Commentaires

    16
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 19:53

     

     

    Merci Claude pour ton commentaire sous la photo du dimanche.
    Bonne soirée, @mitié, Marc de Metz.
    @ bientôt.

    15
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 12:42

    j'ai envie d'en faire de la boule de fort...

    14
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 10:04

    Une belle promenade et des conditions météo visiblement clémentes si l'on en croit les marcheurs . Je viens de terminer ma sortie de ce matin , plutôt frisquet encore . Je vois que les jeux sont appréciés par tous petits et grands .

    Bon dimanche 

    Bises 

    13
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 07:10

    Bon dimanche, Claude
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    12
    Samedi 17 Octobre 2015 à 22:34

    Coucou Claude,

    l'été indien est plutôt chez vous; car le jour où j'ai pris les photos il faisait frisquet.

    Mais tout ça avait poussé en notre absence.

    Tes photos sont belles tout comme les villages, les maisons en pierres les petits jardins de curé.

    La dame sue le cheval ou je ne sais quoi sur ressort, il faut voir ma petite fille dessus, elle cvs à une de ces vitesses, malgré ses 2 ans.

    Bon dimanche, balade bien réussie.

    Pour ta demande de photographes, il y a Sylvie d'Anjou qui fait de très belles photos.

    11
    Samedi 17 Octobre 2015 à 19:35

     

     

    Autre nouvelle magnifique promenade dans ta superbe région.
    Je me familiarise avec votre architecture et ses couleurs si claires.
    J'ai beaucoup aimé rencontrer le garçon malicieux...
    Bonne soirée Claude, @micalement, Marc de Metz.
    Merci pour ton commentaire sous les photos de Metz que j'ai  manipulées et transformées.
    Sympa d'avoir toi manipulé celle du CPM.
    Bon dimanche.
    @ bientôt.

    10
    Samedi 17 Octobre 2015 à 12:08

    jaime bien la profondeur de la 2ème photo

    9
    Samedi 17 Octobre 2015 à 11:21

    Un bien joli village qui m'est inconnu au bataillon .... même de nom.

    Bon weekend Claude ! Je serai de nouveaux à Montjean le weekend prochain pour baptiser mes neveux et nièces.

    bises

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    8
    Samedi 17 Octobre 2015 à 07:01

    Merci pour cette belle balade !

    Très joli village.

    Bonne fin de semaine, Claude
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    7
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 20:10

    Bien tranquilou cette balade et en plus les "grands" enfants s'amusent!

    Bises du soir de Mireille du sablon

     

    6
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 19:42

    Avec une jolie petite église à photographier ! voilà une fort belle balade ...

    Merci du partage et de prendre le temps de prendre toutes ces photos ! (tu dois courir souvent non ? smile pour rattraper le groupe, çà c'est du sport !)

    Gros bisous

    5
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 17:34

    Bonjour,

     

    Bonne journée de vendredi et bonnes vacances.

    Bisous

     

    Nicole/Mamieninette37

    4
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 11:30

    Si le jeu de boules est si ancien il va peut-être trouver sa place aux jeux olympiques, la demande est faite.

    Bonne fin de semaine.

    3
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 11:13

    Belle petite balade dans ce village tranquille
    Bonne journée
    Daniel

    2
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 06:55

    Ah! que de temps passé avec mon père dans les jeux de boules, le retour de celui-ci parfois n'était pas triste , et oui quand il fallait faire le tour caves ensuite dans les petits villages

    Bisous et bonne journée Lucia

    1
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 06:16

    Jolies photos malgré la grisaille. Un petit village bien paisible. Bon week-end

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :