• Je n'y suis pas allé cette année mais un amis blognaute averti partage ci-dessous ce que son APN a vu :

    ~ Sur les pas de Quercus49 ~

    Je recommande le diaporama qui figure en bas de son article ainsi que l'ensemble de son travail sur l'Anjou ...

    ____________________________________________________________________________________________

    LA FÊTE AUX 100 000 ROSES...

    A Doué la Fontaine, cité des roses, sont cultivés environ 7 millions de rosiers, ce qui en fait, aujourd'hui, le premier Centre Européen de production de rosiers.

    En 1959 voulant montrer la qualité exceptionnelle de leurs productions, les rosiéristes organisent, dans une galerie troglodytique jouxtant les Arènes, une présentation de roses de jardin, provenant de leurs cultures.
    Ainsi sont nées : "LES JOURNEES DE LA ROSE"

    54 éme Journées de la Rose(Quercus49)

    UN CADRE TROGLODYTIQUE

    Les journées de la Rose ont lieu, chaque année, autour du 14 juillet, dans un cadre insolite.
    En effet, Doué la fontaine se trouve au fond d'un cul de sac de la mer des Faluns qui, depuis le milieu de l'ère tertiaire a laissé une couche importante de dépôts coquilliers agglomérés. Au cours des âges, les ancêtres des Douessins, ont creusé des souterrains, des galeries et tout un habitat troglodytique. C 'est là, au milieu de cascades cristallines, de jets d'eau, de lumières féeriques, sous la voûte de roche, que sont présentées 100 000 roses coupées le matin même. Tout l'art des paysagistes locaux est de savoir évoquer jardins français, anglais ou japonais.

    UN IMMENSE SUCCÈS !

    Les chiffres sont plus éloquents que les mots pour montrer la croissance d'une exposition dont la renommée déborde largement les frontières de l'hexagone :
    Depuis 1988 : environ 40 000 visiteurs qui peuvent également découvrir un habitat troglodytique.

    Bonne visite et laissez lui un commentaire ; merci ...

     


    7 commentaires
  • L’appellation « Ainés Ruraux » remonte à 30 ans, aussi il n’est pas surprenant de faire évoluer le nom du mouvement des retraités, celui-ci sera désormais identifiable par : 

    « Générations Mouvement - Les Ainés ruraux ». 

    « Générations Mouvement - Les Ainés ruraux » nouvelle appellation ...

     

    Pour beaucoup d’entre nous cela ne changera pas grand chose, sauf que, cette nouvelle appellation correspond à la nécessité de réduire la connotation, «association réservée aux ressortissants du milieu rural voire agricole et aux vieux ! » Notre club de l’Amitié est déjà dans la démarche de cette nouvelle appellation dans la mesure ou « Générations » est écrit avec un S. Ainsi nous pouvons avoir plusieurs générations ensemble dans une même association. Nous pouvons en être fiers, cela a été un élément déterminant pour créer cette relation intergénérationnelle, permettant la mise en place d’activités originales pour une association de ce type. Outre les aspects de divertissements, toutes les activivités possibles sont imaginables, dont la marche des mardis !

    Voilà qui me convient, moi qui suis un “rurbain”

    ~ Diaporama photos de la dernière marche de la saison ~

    Si vous souhaitez être averti lors des nouvelles publications de photos sur ce Blog, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter !

     


    6 commentaires
  • Notre jardin d’agrément dès 9:00 ...

    Le printemps arrive ! Le printemps est là ! ...

    Pour bouquiner, jouer ou simplement rêvasser à l’ombre, seul, en famille ou entre amis, entouré de plantes, le jardin a créé un nouvel art de vivre à l’extérieur. C’est ainsi que le jardin d’agrément a fait son entrée dans nos paysages.

     

     

     

     

     

     

     

    Le printemps arrive ! Le printemps est là ! ...

    Un jardin d'agrément est le plus souvent un enclos privatif attenant à une habitation, dans lequel l'homme organise et contient des végétaux d'agrément ou d'utilité, plantes ornementales ou potagères, cultivés en pleine terre ou hors sol. 


    7 commentaires
  • J'ai voulu voir la Loire dans tous ses états (balade du Thoureil à Chênehutte les Tuffeaux)

    ~ ici Diaporama documenté ~

     

    Gennes (49) : Parking à voitures transformé en parking à bâteaux !

     

     

     

     L'abbatiale de Cunault (49) n'a pas encore les pieds dans l'eau !

     

     

     

     Toue de Loire : tous les bateaux aux abris !

     

     

    Suite aux dernières précipitations, le Maine-et-Loire et la Loire comprise entre Les Ponts-de-Cé et Saumur viennent de passer en vigilance Jaune pour crues et inondations.

    La côte de référence aujourd’hui à Saumur atteint 3;03m et pourrait atteindre 3,60m, la cote d’alerte est à 4,80m.

    La côte de référence aujourd’hui au Ponts-de-Cé atteint 3,37m et pourrait atteindre 3,70m  , la côte d’alerte est à 4,60m.

    La Loire à Montjean qui n’est pas inclus pour le moment dans la vigilance jaune, atteint pour le moment 3.21m, pourrait atteindre 3,60 m avec une côte d’alerte à 5,40m. 

    La Maine à Angers est pour le moment hors d’atteinte de la côte d’alerte avec une mesure à 3,43m.

     

    À visiter :

    Amphitheatre Gallo-romain : Fabuleux témoin de la civilisation Gallo-Romaine en Anjou au IIème siècle après J-C, l'Amphithéâtre, lieu de combats et de spectacles, pouvait accueillir jusqu'à 5000 spectateurs.

    Moulin De Sarré : Dernier des 9 moulins à eau qui tournaient naguère le long du ruisseau d'Avort, le Moulin de Sarré produit la farine de meule qui fait vivre le bon pain. C'est à cette rencontre au carrefour de la...

    Eglise Accueillante Saint Veterin : Située au coeur de la ville de Gennes, la construction de l'église fut reprise cinq fois successivement :- Le clocher en l'an 1000,- L'arcade et deux chapiteaux au XIème,- Le choeur, les deux...

    Eglise Accueillante Saint Pierre : Cette petite église était une dépendance du prieuré de Cunault. De forme très simple, elle est caractéristique des petits édifices cultuels ruraux angevins : une nef à simple vaisseau qui ne fut...

    Eglise Accueillante Saint Aubin : L'ensemble architectural formé par le donjon et l'église romane de Trèves font de ce site l'un des plus charmants et des plus caractéristiques de la vallée de la Loire en Anjou.Les seigneurs de Trèves...

    Prieurale De Cunault : L'église prieurale de Cunault est un des chef-d'oeuvre de l'art roman. Les 223 chapiteaux sculptés de cette église ainsi que quelques peintures murales en font un véritable trésor artistique.

    Eglise Accueillante Notre Dame De La Pree Des Tuffeaux : Nichée entre Loire et coteau, l'église est le parfait exemple des églises romanes de la campagne angevine.Elle doit son nom aux prairies qui la bordaient à l'époque médiévale, quand la Loire coulait... 

    La Cave Aux Moines : Sur les bords de Loire, dans 6 km de galeries, creusées dans le tuffeau par la main de l'homme, découvrez les vies et cultures en cave :- La vie troglodytique- Le tuffeau ...

     

    ici Diaporama documenté ~

    La distinction “Petites Cités de Caractère” est délivrée aux petites villes et villages des Pays de la Loire possédant un patrimoine architectural et naturel remarquable et répondant aux critères essentiels d’une charte d’accueil du visiteur. Garantie de qualité, ce label impose aux communes du réseau de poursuivre sans cesse les efforts de mise en valeur de leurs attraits par la réhabilitation, la promotion et l’animation. Par leurs diversités, les Petites Cités de Caractère des Pays de la Loire présentent toutes une authenticité historique et sont le reflet du territoire géographique auquel elles appartiennent.


    18 commentaires
  • Sauvées de la“noyade” ...

     

    Ces derniers jours pluvieux ont fait monter le niveau d’eau des rivières du Maine-et-Loire, conséquence aujourd’hui certains cours d’eau sont en vigilance Jaune pour risques d’inondation. Vigilance de rigueur sur la Mayenne, la Sarthe, l’Oudon, le Loir en amont, les Basses Vallées Angevines, et la Loire en aval.

     

     

      

     

     

    Sauvées de la“noyade” ...

      

    Du côté de la Préfecture de Maine-et-Loire ont reste méfiant et on joue la prévention «on a prévenu dès vendredi l’ensemble  des maires concernés pour qu’ils prennent leurs dispositions et l’on sur veille la montée des eaux comme le lait sur le feu », du coté de Météo France, on reste aussi prudent mais rien d’inquiétant «même si les précipitations sont assez stables pour le moment, mercredi verra l’apparition d’une zone pluvieuse un peu plus dense »

     

     

     

     

    Sauvées de la“noyade” ...

    L’eau va t-elle monter encore ?

    « Rien de sûr », comme nous l’explique Météo France, La Maine et la Loire dépendent de plusieurs rivières comme la Sarthe, le Loir et la Mayenne …. « Il faut attendre deux ou trois jours après que les précipitations soient tombées pour mesurer l’impact de la pluie sur les cours d’eau » indiquent les météorologistes, autre constat, le niveau de l’eau en aval de la Maine, même si on constate que sur le Loir et la Sarthe le niveau d’eau stagne, ce n’est pas le cas pour la Mayenne, autre affluent de la Maine, en amont de cette rivière à Laval le niveau d’eau ne cesse de progresser depuis plusieurs jours.

    « Rien d’alarmant »


    10 commentaires
  •               Jardin / Véranda ou l'inverse ...

    Une table qui attend été ...

     

    Se lover dans un sofa au cœur de l'hiver dans sa véranda... y réunir de grandes tablées, lézarder sous le soleil d'été sur sa terrasse... … Ouiiiiiii ! Vivement l'été !

     

    Pour faire concurrence à

    http://les-tables-de-fabymary.over-blog.fr/


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique