• Notre marche du mardi s'est orientée, dès potron minet, vers Seiches sur Le Loir dans un méandre de la rivière “Le Loir”.
    Ces 600 hectares, de paysage traversés, sont garnis de forêts de pins, de gravières, de plans d'eau et de l'hippodrome local.

    Tôt le matin, sur la gelée ... inhumain ! 

    ~ Diaporama ~

    le méandre du Loir 

     

    Dans la forêt lointaine, on entend les marcheurs ♫♪♫♪♫♪♫♪

    ~ Diaporama ~

      

    Seiches sur Le Loir. 

    Une ville bercée par le Loir ! C’est avec les atouts de son environnement naturel que Seiches sur le Loir attire les marcheurs de toutes catégories.
    Nous pouvons profiter de ses beaux aménagements naturels qui permettent de nombreuses promenades et parcours de santé.

     

     

     

     

    Le Loir est une rivière du centre-ouest de la France.
    Il prend sa source aux abords du Perche à Saint-Éman en Eure-et-Loir, 25 km au sud-ouest de Chartres ; il longe le sud de cette région sur une grande partie de sa distance, pour se jeter dans la Sarthe au nord d'Angers, dans le département de Maine-et-Loire.
    La ville de Vendôme y est connue comme sa capitale culturelle et touristique.
    Le Loir traverse 98 communes réparties sur 4 départements.

     

     

     
     

    Une gravière est une carrière produisant des granulats.
    Les gravières se trouvent souvent dans les vallées où la nappe phréatique est élevée, si bien qu'elles se remplissent souvent naturellement d'eau pour former des étangs ou des lacs.
    Les anciennes gravières abandonnées sont utilisées soit en tant que réserves naturelles, soit comme zone de loisir pour les sports et la randonnée.


    17 commentaires
  • Angers : un samedi matin ordinaire. Y'a juste à cliquer sur chaque miniature ... 

    Marché, courses en ville, déjeuner Hippo ... Un samedi ordinaire vous dis-je !

    Angers : un samedi ordinaire ...Place Mondain Chalouineau

    Angers : un samedi ordinaire ...La maison “des œuvres”

    Angers : un samedi ordinaire ...rue st Laud

    Angers : un samedi ordinaire ...place “Fleur d'eau”

    Angers : un samedi ordinaire ...rue Plantagenet haut

    Angers : un samedi ordinaire ...rue Plantagenet bas

    Angers : un samedi ordinaire ...rue Beaurepaire

    Angers : un samedi ordinaire ...rue de l'aiguillerie

    Angers : un samedi ordinaire ...Carrefour Rameau

    Angers : un samedi ordinaire ...rue Chanoine Urseau

    Angers : un samedi ordinaire ...Fontaine quai Ligny

    Angers : un samedi ordinaire ...montée/descente St Maurille


    13 commentaires
  • Or, comme il cheminait à longs pas dans le sable, le front penché, l’esprit paisible, au bout de sa sandale il vit une fourmi.
    Elle marchait comme lui, elle aussi tête basse, indifférente à tout, têtue comme au labour, refusant
    l’abri des cailloux, la halte au frais des herbes rares.
    Salomon, la voyant si brave et obstinée, se pencha sur elle. Il lui dit ...

    Notre marche du mardi à Échemiré 49

     La pierre du coq

     ~ Diaporama ~

     

    Notre marche du mardi à Échemiré 49

    La forêt omniprésente

     ~ Diaporama ~

     

    L'altitude de la commune d'Échemiré varie de 33 à 101 mètres, pour une altitude moyenne de 67 mètres. Le relief du Baugeois est principalement constitué d'un plateau, aux terrains sablonneux, siliceux ou calcaires, caractérisés par de larges affleurements sédimentaires, crétacés, sables et calcaires aux teintes claires.
    D'une superficie de près de 1698 hectares, une partie de la commune comporte une zone naturelle d'intérêt écologique, floristique et faunistique, pour protéger la zone de la “cavité souterraine de La Barangerie”. (Ancienne carrière souterraine creusée dans le tuffeau et autrefois utilisée comme champignonnière. Site d'hibernation pour 9 espèces de chiroptères, dont 5 considérées comme vulnérables en France. Le Rhinolophe euryale est présumé disparu du Maine-et-Loire)
    Le climat d'Échemiré est tempéré, de type océanique. Le climat angevin est particulièrement doux, de par sa situation entre les influences océaniques et continentales. Généralement les hivers sont pluvieux, les gelées rares et les étés ensoleillés. 

    Nous avons croiser un menhir dit “La pierre du coq”, au lieu-dit Bois des Moulinés, du Néolithique (préhistoire), Monument historique classé le 07/11/1979.


    8 commentaires
  • La 11ème édition des Rencontres Végétales ...

    Les Rencontres Végétales du Plessis Grammoire 49dès potron minet ... 

     ~ Diaporama ~

    Les Rencontres Végétales du Plessis Grammoire 49l'affiche

    ~ Diaporama ~ 

    La 11ème édition des Rencontres Végétales s'est déroulée le dimanche 15 septembre 2013 dans le parc de la Mairie du Plessis Grammoire 49.


    C'est l'événement phare des amoureux du végétal, la fête des plantes du Plessis-Grammoire regroupe chaque année des milliers de visiteurs.


    Les producteurs de plantes de la région sont présents avec des plantes vivaces, arbres, cactées, arbustes, plantes de bruyères, mais aussi légumes et rosiéristes ... une vingtaine de stands, gages d'une diversité à ne plus savoir où donner de la tête !


    Le thème retenu cette année était le "Jardin nourricier", avec participation à un concours de légumes insolites.


    En Animation, une exposition et vente d'animaux d'ornement mais, l'événement reste avant tout le rendez-vous des amoureux du Végétal avec les producteurs de plantes de la région.


    7 commentaires
  • Le Loir dans les Basses Vallées Angevines ...

    Notre marche du mardi à Villevêque 49

     C'est la rentrée, la mer ? Je vous offre un clapot de prairie ...

     

     ~ Diaporama ~

    Notre marche du mardi à Villevêque 49

     Comme dans la Légion c'est marche ou ...

    ~ Diaporama ~

     Le lit de la rivière est peu profond et présente une divagation historique d'une large amplitude. Le niveau de la rivière et son débit sont régulés par de longues chaussées de moulins. Si la rivière sort régulièrement de son lit par temps de forte pluie, la présence de l'eau reste discrète par beau temps. Les peupleraies et les haies bocagères forment des «volumes écrans» qui suggèrent la présence du Loir. 
    Un maillage bocager de haies qui morcele l'ensemble de la vallée. Ces haies protectrices s'accompagnaient souvent de fossés d'irrigation et de drainage.
    Les parcelles sont aujourd'hui des prés pour le foin et des pâtures pour les animaux. Hors des zones inondables marquées par la présence de prairies humides remarquables, les cultures céréalières marquent la campagne par leurs couleurs. Le maïs, quant à lui, dissimule en partie le paysage à partir du mois de juillet.
    Des coteaux de bois constituent la ligne d'horizon pour les points de vue depuis la rivière ou ses abords.
    Des paysages arboricoles recouvrent en partie les coteaux. La diversité des sols de la vallée a favorisé le développement d'une polyculture. Autrefois, on trouvait beaucoup d'amandiers et de pommiers en plein vent. Aujourd'hui, les vergers de pommiers en espaliers s'épanouissent. Ils forment, avec les bois de châtaigniers en taillis, des points d'appel apaisants dans le paysage.


    7 commentaires
  • Brissac-Quincé possède l'un des plus haut château de France mais, pas seulement ...

     Notre marche du mardi à Brissac 49

     Gîte du moulin à eau, sur la la rivière Aubance

     ~ Diaporama ~

     Notre marche du mardi à Brissac 49

     Le Château d'Avrillé domaine viticole à Brissac

    ~ Diaporama ~


    Brissac-Quincé est traversée par l'Aubance, petite rivière sinueuse, affluent de la Loire.

    Elle serpente sur 35 km entre Loire et Layon, mais ne traverse Brissac-Quincé que sur à peine 3 km.

    La commune se situe sur l'unité paysagère des plateaux de l'Aubance.

    Une ville viticole et culturelle : Brissac-Quincé possède l'un des plus haut château de France avec ses tours du XVe siècle, habité depuis 1502 par la famille de Cossé-Brissac,

    - son église Saint-Vincent, patron des vignerons avec ses vitraux du XVIe siècle,

    - sa chapelle souterraine du XIVe siècle redécouverte en 1974.


    Le territoire de la commune est situé au milieu d’une zone viticole très active. La palette des vins produits à Brissac-Quincé comprend blancs, rosés, rouges, crémant. Les deux fleurons de ce vignoble sont Les coteaux-de-l’Aubance (blanc liquoreux) et L’Anjou-villages-Brissac (Rouge).


    7 commentaires
  • Notre marche du mardi dans les Basses Vallées Angevines : en illustrations

    Marche dans les basses vallées angevines à Baracé

     encore un clocher tors 

     ~ Diaporama ~ 

    Marche dans les basses vallées angevines à Baracé

     effrayant, NON ! 

    ~ Diaporama ~

     

     Les Basses vallées angevines (BVA) sont une vaste étendue inondable située dans le département de Maine-et-Loire, au nord d'Angers, et traversées par trois rivières (Mayenne, Sarthe et Loir). Ces rivières sont soumises à des débordements fréquents, qui permettent le dépôt d’un limon abondant et favorable au développement des prairies.

    Région de marécages temporaires, cette zone humide d'environ 4 500 hectares, comporte un habitat composé de prairies, de haies, de fossés et de mares, à l'origine d'une diversité d'espèces animales et végétales. Ces habitats constituent une escale pour les oiseaux migrateurs et parfois une zone de repli lors des vagues de froid. On peut aussi y rencontrer de nombreux animaux.
    En ce qui concerne la flore, on peut y découvrir la Gratiole officinale, l’Inule d’Angleterre, la Stellaire des marais, la Cardamine à petites fleurs et la Fritillaire pintade.
    Le climat angevin est particulièrement doux, compte tenu de sa situation entre les influences océaniques et continentales. Généralement les hivers sont pluvieux, les gelés rares, et les étés ensoleillés. (LPO)


    6 commentaires
  • En juillet nous avons visité le Jardin d' atmosphère du Petit Bordeaux à Biez en Belin (72)

    Le Jardin d' atmosphère du Petit Bordeaux

     

     Jardin d' atmosphère du “Petit Bordeaux”

     

    Le Jardin d' atmosphère du Petit Bordeaux

     

    ~ Diaporama ~

    ... nombreuses photos

    Autour d'une coquette maison du 18ème siècle, le propriétaire jardinier plante, déplace, éclaircit, invente, modifie, associe, peaufine formes et végétaux à la manière d'un artiste. Il perfectionne son œuvre composée d'une incroyable collection de plus de 3600 espèces et variétés d'arbres et arbustes, de rosiers anciens, de vivaces et de graminées. Et l'on se perd dans une longue promenade aménagée de surprises et de contrastes.

     

    Ce jardin intime,de type jardin à l'anglaise, d'une superficie de 1,5 ha, rassemble aujourd'hui une incroyable collection de 3 800 espèces et variétés d'arbres, d'arbustes, de rosiers anciens, de vivaces et de graminées.
    Dans un décor tout en relief, l'association des formes et des volumes imaginaires a trouvé un équilibre avec le temps.

    Ce parc a reçu le 1er prix Bonpland 2002 et a été reconnu Jardin remarquable 2007. 

    3 commentaires
  • Au milieu d'un parc boisé de 70 ha, en accès libre à la promenade se cache un magnifique ensemble néo-gothique du XVème et XVIème siècle.

    visite du parc-jardin du château de Courtanvaux (72)

     

     Si vous souhaitez être averti lors des nouvelles publications de photos sur ce Blog, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.

     

    visite du parc-jardin du château de Courtanvaux (72)

     ~ Diaporama ~

    Le Château de Courtanvaux

    Précédée d'une allée de Platanes, la poterne, porte d'entrée Renaissance est classée "Monument Historique". Elle est surmontée de trois niches et d'une frise qui court sur les tours rondes, coiffées de calottes d'ardoises à lanternons. 
    Dans la cour d'honneur, l'évocation d'un "jardin à la française", orné de massifs d'annuelles, de rosiers et d'un parterre de simples bordé de nitida et d'ifs taillés en cylindre court, vous attendent pour un début de promenade. 
    Considéré comme un exemple majeur des constructions de la Renaissance gothique, le château de Courtanvaux est protégé dans son écrin de verdure et à ses pieds, le ruissellement de l’eau.

    Dans un tel environnement, on comprend l’attachement des Louvois, puis des Montesquiou pour cette jolie demeure.
    Typique de la Renaissance italienne, la construction en respecte les caractéristiques : fenêtres à meneaux, lucarnes à fronton, toitures hautes et pentues… Le tout dans un esthétique mélange de pierres et de briques.
    Des terrasses dominent la cour intérieure. Le bâtiment principal dit le "grand château" se visite.
    En savoir + sur le château : http://bit.ly/18wx35X


    12 commentaires
  • Longue vie à Georges Duboeuf et encore beaucoup de dégustations pour sélectionner ses cuvées ...

    J'ai rapporté du Morgon et du Juliénas 2009 (Dubœuf)

     

     

     

    J'ai rapporté du Morgon et du Juliénas 2009 (Dubœuf)

     

    Diaporama ~

     

    Inventeur du beaujolais nouveau, il continue à œuvrer pour que les crus du Beaujolais soient toujours appréciés. Le beaujolais redevient donc à la mode. Grâce à qui ? A Georges Duboeuf qui, contre vents et marées, n'a jamais baissé pavillon.

    Alors que d'autres producteurs rament, peinent pour avoir leur vin inscrit sur une carte de restaurant, il y a belle lurette que les vins de Georges Duboeuf figurent en bonne place sur les cartes les plus réputéés. 

    Sa région, Georges Duboeuf la connaît par coeur. Il faut avoir rayonné en voiture, avec lui, sillonnant des coteaux du vignoble aux paysages nappés de poésie, pour comprendre son attachement à la région.

    Il en connaît coins et recoins : 3 000 domaines, 18 coopératives, 95 % de vins rouges et rosés, 12 appellations, dont des Vedettes :

    Brouilly, Juliénas, Morgon, Fleurie, Moulin-à-Vent ...

    J'ai rapporté du Morgon et du Juliénas 2009 ! ...

    ATTENTION ! L'abus d'alcool est dangereux pour la santé !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique