• Le paradoxe de notre temps ...

    Le paradoxe de notre temps ...   Réflexions sur l'année qui vient de se terminer ...

    • Le paradoxe de notre temps est que nous avons de plus grands bâtiments mais des plus petits tempéraments, des autoroutes plus larges mais des points de vue plus étroits.

    • Nous dépensons plus mais nous avons moins, nous achetons plus mais apprécions moins,

    • nous avons de plus grandes maisons, mais de plus petites familles, plus de commodités mais moins de temps.

    • Nous avons plus d‘instruction mais moins de bon sens, plus de connaissances mais moins de jugement, plus d‘experts et encore plus de problèmes,

    • plus de médicaments mais moins de bien-être.

    • Nous avons trop, nous fumons trop, nous nous dépensons inconsidérément, nous rions trop peu, conduisons trop vite, nous nous mettons trop en colère, nous nous levons trop tard et fatigués, nous pensons trop peu, regardons trop la télé et prions trop rarement.

    • Nous avons multiplié nos possessions mais réduit nos valeurs, nous parlons trop, aimons trop rarement et haïssons trop souvent.

    • Nous avons appris comment gagner notre vie mais pas la vie. Nous avons ajouté des années à la vie, pas de la vie aux années.

    • Nous sommes allés sur la lune et en sommes revenus, mais avons des difficultés à traverser la rue pour rencontrer un nouveau voisin.

    • Nous avons conquis l‘espace sidéral mais pas notre espace intérieur. Nous avons fait de grandes choses mais pas les meilleures choses

    • Nous purifions l‘air, mais polluons les âmes. Nous avons conquis l‘atome, mais pas vaincu nos préjugés.

    • Nous écrivons plus mais apprenons moins.

    • Nous planifions plus mais nous accomplissons moins.

    • Nous avons appris à nous précipiter mais pas à attendre.

    • Nous construisons plus d‘ordinateurs pour obtenir plus d‘informations pour produire plus de documents que jamais mais nous communiquons de moins en moins.

    • Nous sommes dans le temps de la nourriture rapide mais des digestions lentes, des êtres humains de grande taille mais de petit caractère, des trop larges profits et des relations peu profondes.

    • Nous jouissons de deux revenus mais divorçons, nos maisons sont luxueuses mais nos foyers détruits.

    • De nos jours nous faisons des voyages éclairs, et des couches-culottes jetables, nous appliquons une morale sur mesure, et nous engageons des flirts sans lendemain.

    • C‘est l‘époque des personnes obèses et des comprimés à tout faire, qui vous remontent le moral, vous apaisent et vous tuent.

    • C‘est une époque où seule l‘apparence compte au détriment du contenu.

    • A notre époque, on peut choisir de partager ce texte ou de le supprimer.

    • Avec le vœu que chacun intériorise ces pensées avant d'entamer la nouvelle année.    G.Carlin  

    « Des cygnes au bout du jardin ! ...Encore une dernière fois : Bonne année 2014 ! ... »

  • Commentaires

    13
    Lundi 13 Janvier 2014 à 19:34

     

     

                                  

     

    J'ai beaucoup aimé que tu glisses un photo aérienne de la carrière de Jaumont dans ton commentaire. Plus le temps passe, plus je remarque l'omniprésence de cette pierre en ville.

    Ce qui est fascinant c'est qu'elle puisse l'été rendre la ville éblouissante alors que l'hiver elle n'est qu'une pierre jaune. Elle porte bien son nom de pierre du soleil.

    Bonne soirée Claude, @mitié de Metz, Marc.
    Merci pour ta visite du jour et ce sympathique commentaire.

    12
    Lundi 13 Janvier 2014 à 11:59

    ...difficile de vivre sa propre existence en ignorant  celle des autres, la société...tout quoi!

    Bises du jour de Mireille du Sablon

    ...je t'ai entendu rire ce matin...

    Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

    11
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 22:41

    Coucou Claude 

    j'adore ces images impossibles ou alors les trucs comme l'anneau de morbus

    ou la bouteille de Klein en 3 dimensions

     

    Mais notre vie est pleine de paradoxes, c'est tout à fait vrai! A méditer.

    Merci de ton passage et bonne soirée et/ou bonne nuit.

    Sylvie

    10
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 19:15

    Il est certain que j'approuve tout ce que tu viens d'écrire . ..

    " Bonne année " , cela ne se dit plus dans notre lotissement . Ce matin, j'ai osé crier " meilleurs voeux " à un voisin, il m'a répondu; "C'est bien trop tard !"

    Ma fille ne me supporte plus ...pas moyen de savoir pourquoi , alors, de tristesse, mon corps entier se crispe et me fait mal. Je ne connais presque pas ma petite qui vient d'avoir 22 mois ...

    Heureusement mon fils et sa future épouse viennent presque chaque dimanche à la maison et mes beaux-enfants sont sympas avec moi, mais que de choses à revoir, à penser...

    Zorro n'est pas encore arrivé  ... heureusement que ma vie est bien remplie pour ne pas me laisser glisser !

    Merci de ta gentillesse , Claude , ton raisonnement représente la vie actuelle et cela n'ira pas en s'arrangeant.

    Bises et bonne soirée.

    9
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 16:50

    Comme disait ma mère nous voulons le beurre et l'argent du beurre, où est le temps de la convivialité, sans télé, sans machine à laver mais personne ne restait au bord du chemin.

    bises

    8
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 16:38

    bonsoir ;c'est magnifique, oh! que c'est bien dit ,bonne fin d'après-midi ,bisous

    7
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 15:21

     

     

                                     

     

     

    Chacun de nous doit pouvoir enrichir ce texte par son propre regard sur la société que nous avons appris à faire semblant de partager pour ne pas avoir d'histoires avec les autres... 

    J'aime bien qu'il soit mis à mal habilement et avec bon sens et avec acuité tout ce que nous ne voulons pas voir, considérer, accepter.

    Bonne journée, @mitié de Metz, Marc.

    Merci pour ton commentaire sous les créations inspirées par cette vieilles porte que j'ai photographiée dans Metz. J'ai décidé de mettre cette Expo Perso sur Internet pour qu'aucun ami n'ait à dépenser un euro pour la voir... 

    A bientôt.

    6
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 12:07
    Fabymary POPPINS

    pas faux tout ça mais il y a des gens à part comme toi et moi qui profitons des moments de la vie et la savourons, bises

    5
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 11:56

    Je suis en accord parfait et même total avec ce texte. Tout est contradiction. On court on court, mais après quoi ? et on obtient quoi ? on n'a jamais recherché autant le bonheur, sans jamais être satisfait.

    Merci d'avoir mis ce texte, il donne vraiment à réfléchir et nous secoue un bon coup ! çà fait du  bien.

    Bon dimanche avec mes bises amicales

    Anniclick

    4
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 11:50

    Une étonnante photo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Bon dimanche.

    Michel

    3
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 10:27

    C'est tellement vrai !

    Bon dimanche

    2
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 10:03

    bien de choses vraies dans tout cela, faudrait peut-être réapprendre à la base, donc dans la famille, si ce mot veux encore dire quelque chose, et à l'école, on se demande ce qu'ils apprennent nos enfants maintenant.

    depuis un certain mai 68...il est interdit d'interdire, voilà les résultats maintenant,

    je crois qu'heureusement il existe encore des jeunes qui veulent changer ces choses, mais ce sera long, très long, je ne le verrai pas;

    je te souhaite une belle journée, MIAOU !!!!!

    1
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 06:47

    Des pensées pour beaucoup fort juste.... Le "toujours plus" va nous conduire au de moins en moins. Bon dimanche. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :