• Le bien vivre à Angers ! ...
    Angers est une ville de bonne taille : ni trop grosse, ni trop petite. On y trouve l'essentiel et à peu près tout sous la main, sans avoir à passer de longs moments dans les transports en commun ni au volant de sa voiture.

    Pour le bien vivre, Angers arrive nettement en tête, devant Bordeaux, Toulon, Clermont-Ferrand, Nice, Limoges, Marseille, Tours et Poitiers. Un patchwork de villes du sud, de l'ouest ou du centre de la France. Une différence dans le pays dans la mesure où le cadre de vie et la météo pèsent lourd dans ce classement des seniors ...

     

     

     

     Angers (49)

     en Maine & Loire

     

    Une ville à taille humaine,
    Tournée vers son époque,
    La douceur angevine n'est pas une légende,
    Ça ne bouchonne pas !
    Du vert pleins les yeux,
    Les pieds dans l'eau
    Une ville peu agressive !  ...

      

    A l'opposé d'un tempérament méditerranéen, on parle souvent du « consensus à l'Angevine ». Tout est en non-dit, ce qui évite les prises de bec violentes, mais ne résout pas forcément les désaccords.

     

      

    Le clip « Happy Angevin » regroupe plus d’une centaine de participants dans plusieurs lieux emblématiques de la ville et son agglomération avec un final se terminant sur la place du Ralliement, en centre-ville d’Angers, « un beau moment qui fait du bien », précise Olivier Hamon, le directeur d’Angers Télé.

    Et comme le bonheur est communicatif, gageons que celui-ci prenne le pas sur la crise et la morosité ambiante.   

      

     

     

     

    Un élu disait récemment : « Pour comprendre le caractère des Angevins, prenez les règles de la boule de fort qui se joue sur une piste incurvée : vous lancez la boule toujours de côté, jamais en face. » 


    14 commentaires
  • Je ne manque pas une occasion d'aller voir les Compagnons du Devoir et du Tour de France au travail.
    J'aurais aimé entrer chez les Conpagnons au retour de mon service militaire mais, à cette époque, la filière électricien n'était pas en place. J'ai donc choisi un autre chemin pour arriver à mes fins. Puis, ensuite, la vie m'a orienté vers le management technique appliqué à la mise au point d'ordinateurs industriels dans une grande entreprise française et internationale ...

    Le foyer / salle à manger des Compagnons

     ~ Diaporama ~

    chauffage d'un tube en cours de redressement

     

     

    ensemble en maçonnerie, pierres taillées et ferronnerie

    Le compagnonnage est un mouvement de sociétés Initiatiques groupant originellement des travailleurs des corps de métier du bâtiment, puis plus tard quelques autres corporations. On ignore à quelle date il est né en Europe occidentale.

     ~ Diaporama ~

     

            POUR QU0I FAIRE ?

    Les Compagnons du Devoir transmettent à des jeunes leur expérience et leur savoir-faire et les accompagnent dans leur entrée dans la vie active. Les rejoindre, c'est saisir l'occasion de rencontrer des femmes et des hommes de métier, de faire le plein d'expérience dans 28 métiers de l'industrie, du bâtiment, des matériaux souples et de bouche. Des métiers qui ne sont pas choisis au hasard et qui offrent de réelles opportunités. Les Compagnons donnent aussi les moyens d'enrichir ses connaissances générales jusqu'à franchir les étapes d'une formation « Grande École » qui peut conduire jusqu'à la licence pro.

    La philosophie du compagnon !
    D’un point de vue éthique, leur philosophie est applicable aux temps modernes et pourrait servir à bâtir un monde meilleur. L’éthique des Compagnons a amené ces bâtisseurs à servir la société à travers l’amour de la Belle Ouvrage. Ils restent toujours fidèles à leur philosophie de l’action et ont surmonté les épreuves que le monde leur a infligées, souhaitant sans cesse œuvrer à son amélioration. Le Compagnonnage apprend à apprendre, à mieux se connaître, à mieux servir. C’est une « famille » qui va accompagner l’homme à vivre en paix avec lui-même, à partager avec les autres. Développant des valeurs de solidarité, de courage, de perfectionnement, cette philosophie s’avère utile au management moderne des entreprises. Créer un esprit d’excellence et de service contribue à apporter de la valeur et de l’humanisme au cœur et autour de leurs associations regroupant, tant en France qu’à travers le monde, un grand nombre de métiers essentiellement manuels.


    16 commentaires
  • La pluie nous vient directement des nuages, il nous faut dans un premier temps comprendre d’où viennent ces nuages …
    L’eau liquide sous l’effet de la chaleur se transforme en eau gazeuse. L’eau des mers peut s’évaporer sous l’effet de la chaleur du soleil.
    Cette vapeur d’eau est en réalité composée de minuscules particules d’eau tellement petites et légères qu’elles s’envolent. Ces particules d’eau ont tendance à se regrouper dans le ciel pour former des nuages.
    Comme vous le savez, plus nous montons, plus il fait froid, la vapeur d’eau en montant va donc se transformer en eau liquide mais ne tombera pas tout de suite. Les particules d’eau restent petites et plus légères que l’air.
    En fonction de la pression et des vents, ces minuscules particules vont se regrouper pour former une goutte de pluie. Il faut environ un million de ces minuscules particules d’eau pour former une goutte. La goutte d’eau devenant ainsi plus lourde tombe tout simplement du nuage. La pluie est juste la formation de milliards de gouttes de pluies simultanément.

    Vous le comprenez, pour qu'il ne pleuve pas, il faudrait que le soleil éclaire mais sans chauffer, que l'air n'existe plus au delà de quelques mètres au dessus de nos têtes et qu'il n'y ait pas de vent, pas de pression, pas de …
    Je renonce … et je reprends mon parapluie ! ...

    brume montante hier soir après la pluie

     

    Ciel en berne entre chien et loup

     

    même notre "minette" est désorientée


    15 commentaires
  • Voici le deuxième volet de ma visite du Musée des Beaux Arts et ses environs. Avec ce billet nous entrons dans le jardin des Beaux Arts.
    Le musée des beaux-arts d'Angers est situé à Angers, dans un hôtel particulier, le logis Barrault, place Saint-Éloi à proximité de la cité historique d'Angers. Il fait partie du complexe Toussaint qui comprend le jardin des beaux-arts, la galerie David d'Angers, la bibliothèque municipale et le restaurant universitaire.

    La cour du Logis Barrault  

    ~ Diaporama ~ 

    Cette fois nous pénétrons à l'intérieur du quadrilatère délimité

     

    la collégiale de l'ancienne abbaye Toussaint

     ~ Diaporama ~

     Logis Barrault ; puis Grand séminaire ; et maintenant musée des Beaux-Arts !

    LOGIS BARRAULT :
    hôtel entre cour et jardin composé de deux ailes d'habitation en équerre, de part et d'autre d'une tour d'escalier hors-oeuvre et d'un troisième corps de galerie en retour, fermant la cour côté rue. Les élévations sont à un étage carré et dans un grand appareil de pierres de tuffeau - du nom de barraudes.

    GRAND SEMINAIRE : l'ensemble des élévations du Logis Barrault sont surélevées de deux étages. Dans cette continuité de gabarit, le grand corps de bâtiment sur jardin - réfectoire, dortoirs - est construit à trois étages carrés. Un corps de coursives en pan de bois, en encorbellement sur la rue du Musée, dessert les étages divisés en chambrettes du corps de la galerie Barrault.

    MUSEE :
    un corps de logis - aile du conservateur - à un étage carré en vis-à-vis le corps de cuisine du séminaire , une galerie de musée en rez-de-chaussée au fond du jardin , un bâtiment de réserves dans la cour antérieure, en béton parementé de tuffeau, à deux étages et toit-terrasse.

    Place St Éloi :
    Entièrement rénovée il y a quelques années, cette place est l’une des plus belles qu'offre le centre-ville d’Angers. Fermée par le musée des Beaux Arts, le Café des Orfèvres, l’Institut Municipal, la Tour Saint Aubin et des maisons datant de plusieurs siècles, elle accueille en son centre une magnifique sculpture représentant un visage de femme. Le tuffeau des bâtiments alentour forme un merveilleux écrin à ce bijou de la sculpture. La statue est un portrait inachevé du sculpteur franco-polonais Igor Mitoraj.


    10 commentaires
  • J'ai décidé de vous faire visiter ma ville ! ...
    Nous commencerons par le quartier du "Centre" et plus précisement le Musée des Beaux Arts et les rues adjacentes.    Visionner le diaporama en défilement manuel pour lire les explications.

    La rue des Lices (direction la gare)

     ~ Diaporama ~ 

    Nous visiterons le secteur entouré de rouge :
    Les rues des Lices, St Aubin, Toussaint et partie du Bd du Roi Réné.
    Le centre de cette zone est occupé par Le Musée des Beaux Arts

     

     

    La tour St Aubin ...

     

     Prochain billet architecture : les parc et musée des Beaux Arts

     ~ Diaporama ~

     

     ANGERS 49

    Le charme d’une ville au passé prestigieux allié au perpétuel renouvellement, Angers rayonne en grand. 

    Imaginez… Des places pittoresques bordées de maisons à pans de bois, des café-concerts rendez-vous des amis, des sorties culturelles finaudes… Fière de son patrimoine historique qui a tant d’histoires à raconter, Angers ne s’endort pas pour autant sur son passé.  

    Reconnue pour sa douceur de vivre, c’est sa vitalité qui vous emporte. Dans cette ville qui fourmille d’ambiances et d’activités, les escapades promettent souvent de belles surprises. 

    Angers classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

    En 2000, le Val de Loire, de Sully-sur-Loire à Chalonnes dont Angers, a été classé patrimoine d’intérêt mondial par l’Unesco. La Loire a été le premier fleuve inscrit dans cette catégorie au titre des paysages culturels vivants.

    Depuis le classement du Val de Loire au patrimoine mondial par l’Unesco, le Conseil général s’est impliqué fortement par la préservation et la valorisation du patrimoine ligérien. Outre la valorisation des monuments qui lui appartiennent, le Département apporte son soutien aux nombreux propriétaires de demeures historiques pour leur réhabilitation. Par ailleurs, le Conseil général a affirmé sa volonté de positionner l’Anjou à travers deux partis pris majeurs: la Loire (et les rivières) à laquelle sont attachés les troglodytes et le végétal auquel s’apparente le vignoble. Angers est en effet pôle de compétitivité à vocation mondiale dans les domaines du végétal spécialisé et la filière bénéficie de l’ouverture de Terra Botanica au printemps 2010, premier parc à thème consacré au végétal.

     


    15 commentaires
  • Quelqu'un m'a fait remarquer que le moment des vœux s'arrêtait dès la mi-janvier donc …

    Je sais, je ne vais pas être très original mais, pour la dernière fois à toutes et à tous je vous souhaite une bonne et heureuse année 2014, remplie de bonheur, de plaisirs, et de bonne santé.
    J'en profite pour vous remercier de vos visites et commentaires qui me font toujours plaisir.
    Amicalement à tous et à bientôt …

    Je vous souhaite de croquer la vie (et les petits Lu) à pleine dent !


    12 commentaires
  • Le paradoxe de notre temps ...   Réflexions sur l'année qui vient de se terminer ...

    • Le paradoxe de notre temps est que nous avons de plus grands bâtiments mais des plus petits tempéraments, des autoroutes plus larges mais des points de vue plus étroits.

    • Nous dépensons plus mais nous avons moins, nous achetons plus mais apprécions moins,

    • nous avons de plus grandes maisons, mais de plus petites familles, plus de commodités mais moins de temps.

    • Nous avons plus d‘instruction mais moins de bon sens, plus de connaissances mais moins de jugement, plus d‘experts et encore plus de problèmes,

    • plus de médicaments mais moins de bien-être.

    • Nous avons trop, nous fumons trop, nous nous dépensons inconsidérément, nous rions trop peu, conduisons trop vite, nous nous mettons trop en colère, nous nous levons trop tard et fatigués, nous pensons trop peu, regardons trop la télé et prions trop rarement.

    • Nous avons multiplié nos possessions mais réduit nos valeurs, nous parlons trop, aimons trop rarement et haïssons trop souvent.

    • Nous avons appris comment gagner notre vie mais pas la vie. Nous avons ajouté des années à la vie, pas de la vie aux années.

    • Nous sommes allés sur la lune et en sommes revenus, mais avons des difficultés à traverser la rue pour rencontrer un nouveau voisin.

    • Nous avons conquis l‘espace sidéral mais pas notre espace intérieur. Nous avons fait de grandes choses mais pas les meilleures choses

    • Nous purifions l‘air, mais polluons les âmes. Nous avons conquis l‘atome, mais pas vaincu nos préjugés.

    • Nous écrivons plus mais apprenons moins.

    • Nous planifions plus mais nous accomplissons moins.

    • Nous avons appris à nous précipiter mais pas à attendre.

    • Nous construisons plus d‘ordinateurs pour obtenir plus d‘informations pour produire plus de documents que jamais mais nous communiquons de moins en moins.

    • Nous sommes dans le temps de la nourriture rapide mais des digestions lentes, des êtres humains de grande taille mais de petit caractère, des trop larges profits et des relations peu profondes.

    • Nous jouissons de deux revenus mais divorçons, nos maisons sont luxueuses mais nos foyers détruits.

    • De nos jours nous faisons des voyages éclairs, et des couches-culottes jetables, nous appliquons une morale sur mesure, et nous engageons des flirts sans lendemain.

    • C‘est l‘époque des personnes obèses et des comprimés à tout faire, qui vous remontent le moral, vous apaisent et vous tuent.

    • C‘est une époque où seule l‘apparence compte au détriment du contenu.

    • A notre époque, on peut choisir de partager ce texte ou de le supprimer.

    • Avec le vœu que chacun intériorise ces pensées avant d'entamer la nouvelle année.    G.Carlin  


    13 commentaires
  • Voilà la différence entre un zoo et un bio parc, les animaux ont de la place. Quel joli décor avec les troglodytes. S'il faut se déplacer pour une chose, c'est bien la volière sud-américaine, elle est juste grandiose. Que de beaux oiseaux. J'attends le printemps pour y retourner ! ...

     

                                        Quoi ma gueule ? 
                                        Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? 
                                        Quelque chose qui ne va pas ? 
                                        Elle ne te revient pas ? ...                                    

     ~ Diaporama ~ 

    petite idée de la volière (10%) 

     

    Petite partie de la carrière des girafes

     ~ Diaporama ~ 

    Les zoos sont jolis
    Dès que le printemps est là,
    Mais les visites s'oublient
    Dès que le printemps s'en va,
    Là-bas dans la prairie
    J'attends toujours mais en vain
    Voir un zoo rafraîchi
    Dès que le printemps revient.
                            [revu et corrigé]

     

           La mission du bio-parc
    (Zoo de Doué la Fontaine) :


    • Susciter de l’émotion par l’immersion.
    Joue sur la richesse naturelle et culturelle du parc pour créer des ambiances évocatrices des milieux d’origine des animaux que nous accueillons.


    • Présenter des espèces ambassadrices des milieux sauvages menacés.
    Accueille des animaux dont la présence au Bioparc témoigne des difficultés de survie de leurs cousins sauvages.


    • S’investir dans leur pays d’origine.
    Accompagne et soutient des associations locales dédiées à la conservation d’espèces menacées ou de milieux naturels précieux.


    • Faire du parc un espace d’échanges et de sensibilisation.
    Transmettre les valeurs de partage et de respect acquises au travers d'expérience avec la nature et les hommes.

     

    Accès par le train
    • A 30 min : Gare TGV Angers
    • A 15 min : Gare Saumur

    Villes de proximité :
    • A 15 min : Saumur
    • A 30 min : Angers
    • A 1h : Poitiers
    • A 1h15 : Nantes, Tours et Le Mans
    • A 1h30 : Niort et Laval

    Sites de proximité :
    • A 15 min : La Loire, Patrimoine de l’UNESCO
    • A 1h : Les Châteaux de la Loire, Le Puy du Fou, Le Futuroscope

            http://www.bioparc-zoo.fr/fr/


    15 commentaires
  • Chers amis, je vous souhaite que toute l’année soit à l’image de celle que je viens de passer à vos côtés : joyeuse, enjouée, et remplie de bonheur et d’amitié ! Puisse cette nouvelle année, réaliser tous vos souhaits et rendre réalité vos rêves les plus secrets …

                              Meilleurs vœux !  

     Sonnez trompettes ; battez tambours ... 

     Notre jardin avec l'eau qui monte, qui monte, qui monte ! ... Car aujourd'hui est un grand jour,
    De tous les horizons venez,
    Célébrer la nouvelle année.

    Tous mes vœux les plus sincères,
    Santé, amour, bonheur, argent,
    Et que sur cette bonne Terre ... 

    Vous vous amusiez encore bien longtemps.


    11 commentaires
  • La Mine bleue a longtemps été un gisement d'ardoises. En 1986, la fermeture de ces ardoisières a laissé 300 mineurs sans emploi. La commune de Noyant-la-Gravoyère (49) a alors décidé de faire découvrir la vie des mineurs de fond en descendant à 130 mètres sous terre. Ce projet a vu le jour en 1991, permettant à de nombreux mineurs de se reconvertir en guides touristiques.

     C'est la fin ? L'ardoise financière est de mauvaise qualité ...

      ~ Diaporama ~ 

     Pourtant que l'ardoise était belle ♫♪♫♪♫♪♫♪
     

     et de haute qualité, utilisées pour les monuments historiques ...

     ~ Diaporama ~

    Première aventure

    La Mine Bleue (à 130 mètres de profondeur) a d'abord connu un franc succès, attirant jusqu'à 100 000 visiteurs les premières années. Mais faute de renouvellement de ce produit touristique, La Mine Bleue a dû fermer en 1999.

    Une nouvelle aire s'est ouverte sept ans plus tard. En octobre 2006, la commune de Noyant-la-Gravoyère (49) a rétrocédé, pour 735 000 €, La Mine bleue au Pays Haut-Anjou segréen. Le site a été réaménagé : construction d'un nouveau bâtiment de 140 m2, réfection du funiculaire et création d'une nouvelle scénographie en sous-sol et en surface. Son exploitation touristique a été confiée à la société “FD Tourisme” qui a rouvert La Mine bleue le 17 mai 2007. Le contrat de délégation de service public avait été signé pour une durée de 15 ans.

    « Le dossier entre les mains du Pays segréen »

    Le maire de Segré (49), a pris acte hier de la décision du tribunal de commerce : « On savait qu'il y avait de gros risques de liquidation. » Le site de La Mine bleue est propriété du Pays segréen dont le Maire de Segré est le président : « On va se donner quelques semaines pour envisager la poursuite du site.
    Nous allons entrer dans une phase de réflexion active au sein du Pays. Les élus, hier soir à Segré, devaient aborder le sujet de La Mine bleue.
    Pour le Maire de Noyant-la-Gravoyère, cette liquidation est une nouvelle déchirure.

    Le édiles estiment qu'il faut mobiliser les élus du Pays segréen et de l'Anjou pour l'avenir de ce site et envisager la meilleure solution possible. » Il affirme qu'il faut tout faire pour garder et dynamiser ce site touristique unique.

    C'est un outil de valorisation du « patrimoine ardoisier » de l'Anjou tout entier. (CO 19/12/13)


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique