• La vie est très jolie ... ♫♪
              Dès que le printemps est là ... ♫♪♫♪
                      Mais les grands froids reviennent ... ♫♪♫♪♫♪
                               Dès que le printemps s´en va ... ♫♪♫♪♫♪♫♪

    Cet article ... Pour rassurer ceux et celles qui s'inquiétaient de savoir si j'avais trouvé un pantalon d'hiver à acheter, je leur réponds OUI ! Cette fois nous étions en ville pour trouver et comparer les tenues d'été ... Comme quoi un écart de 12°C peut changer la face de notre petit monde ! ...


    LiLi & Fred cherchent Armor-Lux en couleur unie ...

     ~ Diaporama ~


    Un bain de pieds ? Mais, nous y avons pensé ...


    12 commentaires
  • Hier vendredi le 28/02, obligé d'aller en ville, je me suis retrouvé sur le pavé humide par un vent de force 9 "Beaufort". J'avais froid et n'ayant pas de but précis, je décidais d'aller acheter un pantalon d'hiver. Oui ! Je dis bien d'hiver car jusqu'à ce jour cela ne m'était pas apparu comme nécessaire. Dans le magasin les chalands se plaignaient du froid tout comme moi. Il faut dire qu'il faisait seulement +5° dehors, difficile à supporter pour un angevin mais avec le vent la température ressentie me semblait être à -5° autant dire un froid sibérien pour ce même angevin.
    En sortant je me suis dit qu'il fallait garder le souvenir d'un tel accident atmosphérique et je me suis pris à photographier les quelques angevins qui bravaient la tempête dans les rues d'Angers ! ...

    Diaporama ~

    place du Ralliement mais sans ralliement ...
    notre Irigo terrasse désespérément vide rue sans âme qui vive ! ...

    un magasin pour se réfugier ! ...

    Diaporama ~ 


    13 commentaires
  • Aujourd'hui nous visiterons la rue Saint Julien et les rues annexes ...

     Escalier ...

    ~ Diaporama ~

    ... majestueux !  ...  Et "thigh gap" à la mode !

     Le fronton du Palace ...

     ~ Diaporama ~

     

     

    La rue Saint Julien a connu un passé architectural mouvementé …

        … une vaste reconstruction est engagée en 1893 par les architectes Etienne Chouanet et Alexandre Velé : le projet d'élévation ordonnancée sur la rue Saint-Julien n'est cependant réalisé qu'aux deux tiers.
    L'institution ferme en 1903, mais renaît en 1905 aux n° 5-7 rue Chevreul. L'ensemble des bâtiments disparaît vers 1919.

     
    je vous montre ce qu'est devenue la rue St Julien en 2014 ainsi que les petites rues perpendiculaire ou presque : l'impasse St Julien, la rue Montauban , la rue St Blaise, la rue des Angles, la rue Louis de Romain et la rue St Denis.

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  • Cette fois nous ferons ensemble le tour de la Grand'Poste ...

    La collégiale très imbriquée dans le collège St Martin

    ~ Diaporama ~ 

    L'Art déco dans sa magnificence ... 

     

    La Grand'Poste à gauche ...

    ~ Diaporama ~

    Nous y verrons la Collégiale St Martin

     La collégiale Saint-Martin est la plus ancienne église d'Angers. … À la Révolution, la collégiale est fermée. Sans entretien, la dégradation arrive très vite. Cependant la collégiale attire les passionnés d'histoire médiévale. Elle est enfin classée Monument Historique en 1928. Une longue et savante restauration de 1988 à 2006 propose aujourd'hui au public un superbe espace culturel riche de quarante statues angevines. 

    Des architectures diverses dont de l'art déco etc. ...

     La poste et le palace sont deux bâtiments situés l'un à côté de l'autre. Ils sont tout deux du style art-déco.

    Le Palace date de 1924. Il fut construit pour la fabrique de chocolats Poulain, mais actuellement sa fonction est tout autre. L'architecte fut René Brot.
    On observe en haut, des motifs en mosaïque qui représentent des feuilles de vigne, et en dessous du mot "palace", fait lui aussi de mosaïques il y a un curieux visage qui exprime un sentiment douloureux. 

    La Poste date de 1936, et fut construite par Mr Guchet. Elle est en pierre de taille. tout le long du bâtiment, on observe de grandes colonnes qui viennent briser la monotonie de l'édifice,  ils semble que la recherche architecturale de ce bâtiment-ci soit moins approfondie, plus simple, sans pour autant être basique. On observe en haut de ces colonnes des serpents sculptés, et qui s'enroulent autour d'une épée. On observe également sur la façade de petites gravures représentant chacun des moyens de locomotion existants. Le bâtiment de la grande Poste est deshèrance et nos édiles imaginent chacun en ce qui le concerne de ...  Cet édifice a été présélectionné en 2007 parmi les œuvres d'intérêt régional susceptibles de se voir décerner par le ministère de la Culture le label "patrimoine XXe siècle".


    11 commentaires
  • Coup de gueule ! Faut il que le gas-oil soit à 2 euros le litre pour qu'il y ait plus de publicité pour les Véhicules "tout" Électrique ?

    Quand Je vais chez le médecin, le dentiste, ou chez le coiffeur, j'aime bien feuilleter les magazines dans les salles d'attente !
    On n'y voit pas souvent de publicités pour les véhicules tout électrique ... Je ne sais pas si vous en voyez encore ? ! J'arrive à me demander si les constructeurs ont vraiment envie de vendre leurs voitures tout électrique ?
    ... rien sur la LEAF ! ! C'est pourtant le véhicule tout électrique le plus vendu au monde ! Désolant, navrant, démoralisant ! ...

    C'est moi la "iOn Peugeot"

    Certains diront que c'est mon meilleur profil !

    ce tableau des consommations et coûts est expliqué à droite -> 

    une prise de courant 2+T de 20 Ampères suffit ...

     ... Et puis, parfois, je me dis "tant mieux pour nous" qui roulons déjà en voiture électrique depuis un an et demi et en sommes très satisfaits.

    Autant que l'on continue à nous regarder comme des bêtes curieuses, et que l'on reste dans notre petite communauté ...

    Il n'y a pas beaucoup de bornes de recharge publiques ... mais il y a surtout peu de véhicules électriques ! Lorsque nous serons nombreux, même si on peut quand même espérer plus de bornes, il risque d' y avoir de l'attente, générant des conflits, des énervements ...

    Alors profitons bien, maintenant, de ces années de bonheur et continuons à rouler en "iOn" Peugeot ! ! ...

     Les commentaires / poser des questions

    Je vous recommande de lire le compte rendu journalistique ci-dessous pour vous informer : http://bit.ly/M0b5Oa et peut-être vous décider ! 

     Lecture du tableau conso/coût/8231 Km

    col A) les dates de relevés
    col E) Km / chaque parcours
    col F) la conso moy / 100 Km
    col G) le total KWh consommés
    col H) le total de la dépense
    col I) l'autonomie 

    col J) équivt de recharges / 1500
    col K) conso moy 10 recharges roulantes.

     Les commentaires / poser des questions

    Remarque :
    Nous avons bénéficié d'une semaine de solde chez Peugeot en Août 2012.

    Prix affiché neuve 30500 € /
    prix soldé neuve 10900 €  ;-))

    Recharge après chaque parcours sur une PC 2+T de 20 A

    Plus de détails sur mon blog : http://bit.ly/1fmr9Sa et là choisissez : "iOn" Peugeot

     


    18 commentaires
  • Le théâtre d'Angers place du Ralliement ... La façade sur la Place du Ralliement ...

    « Ce n’était qu’un cri d’admiration : Paris n’a rien de plus beau ! Et c’est la vérité. Paris possède deux ou trois salles de spectacles plus grandes que la notre, il n’en possède aucune qui ne soit décorée avec plus de magnificence et, mieux encore, décorée avec plus de goût »

     Entrée principale de Grand Théâtre d"Angers

     

     ~ Diaporama ~

     La façade du Grand Théâtre d'Angers

      

     

     "Irigo", notre tramway ! La rame n° 7 ...

     ~ Diaporama ~

     L’inauguration du théâtre d’Angers, le 11 novembre 1871, couronne à la fois l’histoire mouvementée des lieux de spectacles angevins et la fin d’un chantier riche en péripéties.
    « Ce n’était qu’un cri d’admiration : Paris n’a rien de plus beau ! Et c’est la vérité. Paris possède deux ou trois salles de spectacles plus grandes que la notre, il n’en possède aucune qui ne soit décorée avec plus de magnificence et, mieux encore, décorée avec plus de goût »
    Situé sur la place du Ralliement, sur les cendres du premier édifice, le Grand Théâtre d’Angers va constituer le monument emblématique de la ville haussmannienne. Le choix de l’architecte révèle le prestige du Paris impérial et l’ambition d’Angers. Le maire fait appel à l’architecte Alphonse Botrel, candidat évincé par Charles Garnier à qui venait d’être confié le concours de l’Opéra dans la capitale. Victime d’un chantier difficile, l’architecte Botrel démissionne en 1869 et est remplacé par Auguste Magne, spécialisé dans l’architecture de théâtres. Celui-ci achève l’édifice inauguré en 1871, tandis que les deux grands cafés qui l’encadrent, Café Gasnault à gauche, et Café de France à droite, sont confiés à l’architecte de la ville Alexandre Aïvas.

    De novembre 1992 à Juillet 1994, le Grand Théâtre ferme ses portes pour faire peau neuve. Le bâtiment, confié à l’architecte lauréat Jean-Pierre Logerais, est mis aux normes ; un lieu, accueillant des expositions, est créé au rez-de-chaussée, la façade est ravalée pour retrouver sa clarté calcaire …
     
    Le Grand Théâtre visible aujourd’hui est le fruit de ce mariage réussi d’une origine ambitieuse et brillante, d’une intense vie culturelle et d’une rénovation fidèle à l’esprit du bâtiment et à sa vocation artistique.


    13 commentaires
  • Nous continuons la visite des rues d'Angers pour en présenter les différentes architectures ... 
    Cette fois, nous parcourerons la rue Saint Aubin et une partie du Boulevard Foch ...

    À Angers on trouve entre autres des : hôtels à cour intérieure, hôtels en forme de maison, maisons de notables, façades étroites en pans de bois, façades étroites ou larges en pierre, maisons de l'Ancien Régime, maisons industrielles, maisons d'entrepreneurs, maisons Art Déco, immeubles larges, etc. ...  

    Le matériaux mis en œuvre : schiste, moellon, moellon sans chaîne en pierre de taille, tuffeau, calcaire, pierre de taille, bois, pan de bois, torchis, brique, enduit mixte et moins noble ...

    La Cathédrale vue en prolongement de la rue Saint Aubin

     ~ Diaporama ~

    RdC éliminé, les devantures d'Angers n'ayant aucun intérêt ! ...

     

    Voici des détails du second étage ...

     ~ Diaporama ~

    La Rue Saint-Aubin

    La Rue Saint-Aubin est la rue commerçante la plus longue d'Angers. C'est l'une des cinq grandes rues piétonnes du centre-ville avec la rue d'Alsace, la rue Lenepveu, la rue de la Plantagenet  et la rue Saint-Laud.


    Elle doit son nom à Aubin d'Angers, moine et abbé breton devenu évêque d'Angers en 529, décédé en 550.


    Située au sud de la Place Sainte-Croix où se trouve la Maison d'Adam, cette rue aboutit sur le Boulevard Foch.

     

     

    Le boulevard Foch

     

    Le boulevard du Maréchal-Foch est l'une des principales artères d'Angers. Il est l'un des plus larges et des plus longs des boulevards du centre angevin. Il rend hommage au maréchal Ferdinand Foch, officier de la Première Guerre mondiale.

     

    Depuis 2011, le boulevard,  long d'environ 550 mètres, accueille le tramway d'Angers.
    Dans cette configuration, il compte quatre voies de circulation automobile (dont deux réservées aux bus) et un espace central réservé au tramway.

     

     

     


    11 commentaires
  • Depuis 1995, le concours des Ligers, se déroule la veille de l’ouverture du Salon des Vins de Loire. Il est ouvert à l’ensemble des vins du Val de Loire produits ou commercialisés par les viticulteurs, les caves coopératives et les négociants, qu’ils soient exposants ou non.

    Véritable vitrine de la production de la vallée de la Loire, le concours des Ligers met en compétition plus de 2000 vins issus de la diversité des terroirs et des appellations rencontrés tout le long de la Loire de Clermont Ferrand à Nantes.
    Les récompenses (Ligers d’Or, d’Argent, et de Bronze) sont attribuées par des Jurys composés de Professionnels et d’amateurs éclairés et présidés par un œnologue, selon un protocole de dégustation rigoureux.
    Chaque vin primé bénéficie d’un commentaire précis et détaillé et peut arborer une médaille estampillée «Ligers» le distinguant et le différenciant au sein des rayons de la grande distribution et des détaillants.
    Enfin le «Palais des Ligers» situé au cœur du Salon des Vins de Loire permet aux visiteurs de découvrir et déguster les Ligers d’OR des exposants fraîchement primés.
    À l’issue de ce concours un Contrôle Aval Qualité aléatoire assure la conformité analytique et organoleptique entre les vins présentés et les vins conditionnés ou stockés.

    l'arbre à verres emblème du salon des vins de Loire

     

    Vous pouvez agrandir cette carte des vins de Loire

     

    Angers, parc expo, dimanche 2 février. Les organismes interprofessionnels ont associé à chaque échantillon de l'Espace un QR Code qui renvoie, sur un smartphone, à la fiche technique du produit et à la situation de l'exposant sur le salon. 

    La liste des AOC du Val de Loire

    Quelques chiffres

    • 2 280 échantillons ont été dégustés

    • 345 Dégustateurs présents


    Les Ligers (auto-collants)

     

     Chaque année, plus de 4 millions de bouteilles médaillées et estampillées "Ligers" se retrouvent dans les rayons de la grande distribution et des détaillants. La demande des acheteurs est récurrente et c'est à la fois un repère rassurant pour le consommateur et un véritable outil d'aide à la vente.

    DES CHIFFRES ET DU VIN
    Le Val de Loire regroupe 83 appellations d'origine et IGP. Il s'étend sur cinq régions et 14 départements, de Nantes à Clermont-Ferrand, et couvre 72 000 hectares. On y retrouve principalement six cépages : le cabernet, le chenin, le gamay, le sauvignon, le melon de Bourgogne, le grolleau.

    EXPORT

    Les vins de Loire sont un peu en retrait sur le marché de l'export, vis-à-vis des autres grands vignobles hexagonaux. Autour de 20 % des vins de Loire partent ainsi à l'export. Toute la gamme des vins est concernée, même si, de ce point de vue, il existe une grande disparité entre les produits. Pour la deuxième année consécutive, en 2013 il y a eu un accroissement significatif des consommateurs de vins de Loire aux États-Unis, faisant de l'Amérique du Nord, pour la première fois, le premier importateur du Val de Loire, devant les piliers historiques que constituent la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas.

    PODIUM
    La région Val de Loire occupe le 1" rang des producteurs de vins blancs d'appellation et des vins de fines bulles (hors champagne). Il se classe second en matière de producteurs de vins rosés d'appellation et 3e vignoble d'appellation de France.

    VISITEURS
    « Une place de marché équilibré entre l'offre et la demande « c'est comme cela que Christian Groll, le commissaire général du Salon des vins de Loire, aime à définir l'événement. 500 opérateurs sont ainsi rassemblés au Parc-expo qui a accueilli, lors de l'édition 2013, plus de 8 600 visiteurs, dont 12 % venus du monde entier. Dans le trio de tête de ces visiteurs étrangers : la Belgique, la Grande-Bretagne et l'ensemble Etats-Unis-Canada. Autre satisfaction des organisateurs, la fidélité affichée par leurs visiteurs : 62 % assurent se rendre chaque année au salon.

    COMMERCE
    Partager son amour du vin, c'est bien, le vendre, c'est sans doute encore mieux. Et de ce point de vue, le Salon des Vins de Loire semble bien tenir son rôle d'intermédiaire entre producteurs et acheteurs. Lors de l'édition 2013, 57 % des visiteurs ont déclaré que le Salon avait généré une commande, soit sur place (14 %), soit à court terme (55 %), soit à moyen terme (26 %). ®CO-04/02/14

                 Mes préférences avec modération :

    les bulles : les Crémants de Loire (avec cointreau et Picon Club)
              les liquoreux : les Bonnezeaux et Aubance
                        les Blancs : les Jasnières
                                  les Rubis : les Pineaux d'Aunis
                                            les Rosés : les Sancerre
                                                      les Rouges : les Champigny, les Chinon, les Menetou ...


    8 commentaires
  • Couleur ardoise ! ... Promenons-nous le nez en l'air dans les rues d'Angers (49) ! ...

    Le carrefour "Rameau"

     ~ Diaporama ~

    Cette fois nous visiterons la rue "Chaussée St Pierre" jusqu'à la place "Ste Croix" en traversant le carrefour "Rameau"
    Voir la flèche verte dans la vue aérienne ci-dessus ...

     ~ Diaporama ~

     

    Quelques chiffres :

    46 Km² ou 4600 Ha

    147 500 habitants / ville

    283 000 habitants / Agglomération

    33 communes / Angers Loire Métropole

    540 Km² / Angers Loire Métropole

    17e ville Française

     

     

     La rue Chaussée St Pierre est en partie piétonne ; elle débute Place du Ralliement pour se terminer Place Ste Croix.

    Dans sa partie basse, cette rue accueille l'entrée du parking sous terrain de la place du ralliement.

    Le bâti actuel a vu ses derniers remaniements se réaliser dans le XIXe S. Il est donc relativement récent. Angers n'a subi que très peu de bombardements sur la ville durant la dernière guerre. Seuls les quartiers de la gare s'en souviennent ...


    10 commentaires
  • Souvenez-vous ... La laïcité massacrée à Angers !                 archives CO 21/12/13  

     Exprimez votre indignation en laissant un commentaire ... Merci !

    Exprimez votre satisfaction en laissant un commentaire ... Merci !

     Les symboles ont la vie courte mais la tenacité va payer !

     

     
    Scié une première fois en novembre, l'arbre de la Laïcité est replanté le 8 décembre et de nouveau abattu 36 heures plus tard. 
    Cinq jours plus tard, 350 personnes réunies au pied du tronc sont accueillies par un écriteau provocateur. 
    Qui peut se réjouir de cet acte de vandalisme délibéré

    ?

     

     

    L'arbre vient à nouveau d'être remplacé !

     

    Il faut faire preuve de :

    détermination, 
    fermeté, 
    obstination, 
    persévérance,
    résistance, 
    volonté ...

    Pour combattre les intolérances !

     

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique