• Des cygnes au bout du jardin ! ...

    Sur l’eau, le cygne est l'un des oiseaux les plus majestueux. Une courte queue redressée, un cou gracieux en forme de « S », des ailes souvent gonflées et entrouvertes pour le mâle, c’est le portrait type de ce cygne.
    Petites inondations en cours qui déplacent les cygnes et en particulier cette nichée qui semble sédentarisée en Anjou. Ils passent nonchalants au fond de notre jardin sur un niveau d'eau à ~3,20 m

    Nichée de cygnes en cours de déjeuner ... 

     

    Notre jardin est inondable sous 3 à 4 m d'eau et la photo précédente est resituée dans ce contexte (inondations de 1995) 

     

    Sympathiques mais pas facile à approcher ...

    Le Cygne tuberculé est l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue parmi les cygnes européens, il est aussi la seule espèce visible toute l'année.
    C'est aussi l'un des plus gros oiseaux volants au monde.
    Il se distingue des autres cygnes par un tubercule cartilagineux noir, situé à la base de son bec orangé.
    Lorsqu'il est sur l'eau, ce grand oiseau d'un blanc pur, est reconnaissable de loin grâce à son long cou gracieux qui recourbé en forme de S, contrairement aux autres cygnes européens.
    Lorsqu'il nage, ses rémiges secondaires sont souvent dressées.
    En vol, son cou est tendu comme celui des autres cygnes et les battements de ses ailes provoquent un son rythmé et musical, audible de loin.
    Les deux sexes sont semblables, mais le mâle est toutefois plus grand et son tubercule est plus gros, surtout au moment de la nidification.
    Son bec rouge orangé est aussi plus vif.
    Les jeunes cygnes sont généralement gris-brun sale, à bec gris sans tubercule.


    C'est un oiseau sociable, sauf quand il se reproduit.
    Dès le début du printemps, les cygnes commencent à délimiter leurs territoires, adoptant volontiers une attitude menaçante envers leurs congénères, mais aussi contre d'autres intrus, l'homme y compris.
    Il adopte alors une posture de menace caractéristique, les ailes dressées comme des voiles et la tête abaissée sur le dos.
    Il niche isolément, plus rarement en petite colonie.
    Il plonge la tête et le cou dans l'eau pour pâturer la végétation subaquatique.

    « Pour patienter jusqu'au printemps ... Terra Botanica, voir et revoir ...Le paradoxe de notre temps ... »

  • Commentaires

    11
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 13:01

    Je ne te savais pas si proche du fleuve royal !! en février 2013 , l'eau était dans le camping de la Menitré !!! tu résides loin de chez SYLVIE ?. BON DIMANCHE . ELVY

    10
    Sylvie - anjou49
    Samedi 11 Janvier 2014 à 19:53

    Nous aussi notre terrain est inondable et en ce moment je peux te dire qu'on marche sur une éponge ! et merci les douleurs partout ... alors les cygnes ça permet de se dire qu'ils apportent un peu de réconfort !!! sur la loire aussi je les vois. Chez mon frère, qui habite, je pense mais suis pas certaine quand même, par chez toi, ils ont des cygnes à proximité de leur maison en ce moment.

    bonne soirée et bien amicalement

    9
    Samedi 11 Janvier 2014 à 18:43

    l'eau c'est pas mon truc, j'ai connu çà en picardie (aisne) et l'oise débordait jusqu'au pied des maisons, les rues avec des passerelles pour aller d'un trottoir à l'autre ! pas drôle,  c'est bien joli les cygnes pas loin, mais  je préfère ici au sec !! le village est en hauteur ;

    merci pour les infos je pensais bien que quelques spécialistes me donnerait des renseignements, c'est sympa.

    Bon week-end, MIAOU !!!!!

    8
    Samedi 11 Janvier 2014 à 16:32

    Bonsoir Joel 

    Merci de ton passage chez moi ...je te souhaite une bonne soirée 

    Bien amicalement ..je t'ai répondu sur mon blog concernant la petite maison  de chez Annick  ..

    Gérard 

    7
    Samedi 11 Janvier 2014 à 15:03

    Coucou Claude,

    tu es un sacré veinard d'avoir pou voir tout cela. On a failli un été partir amis et avec les enfants qui étaient petits ce n'était pas trop possible. Ensuite il n'y a plus eu d'occasion. Et maintenant physiquement ce ne le serait plus (possible).

    Garde tes beaux souvenirs à moins que tu n'aies de quoi faire une page dessus (oui tu as de quoi car j'ai vu tes photos, mais je n'ose pas m'en servir) Mais je les ai appréciées,

    Bon weekend et bises

    6
    Vendredi 10 Janvier 2014 à 18:46

    Bonjour/soir Claude

    Merci de ton commentaire,toujours un plaisir de te lire

    Bonne soirée et bon week-end 

    Bien amicalement

    Gérard 

    5
    Vendredi 10 Janvier 2014 à 15:48

    Coucou Claude,

    hé bien moralicé il ne faut pas habiter trop près de l'eau! A Saint Cyr sur Loire dans les hauts, je risque peu sauf qu'avec nos terrains argileux s'il pleut trop ça peut ne pas absorber et faire de grosses flaques.

    Très beau ces nichées de cygnes, il y en a aussi au bord  de la Loire mais il faut descendre. Mais on a l'habitude de faire ds balades au bord, notre sentier du haut est dégagé mais celui du bas es noyé!

    A cheval peut être avec l'un des derniers que j'ai mis sur ma page? Sans cravache!! 

    Bon weekend.

    4
    Vendredi 10 Janvier 2014 à 11:40

    Heureusement que je n'attends pas de recevoir ta news, pas reçue aujourd'hui, un jour avec un jour sans ! va comprendre ?

    Ah les cygnes, je les adore. Il sont si beaux ... Ceux de mon parc ont malheureusement disparus, une bactérie et j'en suis inconsolable car cet hiver, pas encore un seul comme les autres années. Merci donc Ocgall pour ces photos.
    Incroyable dis cette eau qui monte qui monte ... cela me ferait très peur. Tes photos en comparaison, bigre, quelle hauteur en cas de forte inondation.

    Pour répondre à ta question, soldes totalement infructueuses ! je n'ai absolument rien ramené ! pas trop mon truc, j'ai juste accompagné une amie.

    Bonne journée et gros bisous

    Annick

    3
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 17:31

     

     

                                   

     

     

    Il y a des centaines de cygnes le long des berges des différentes parties de la Moselle, ici en ville.
    Eux se laissent approcher très très facilement car ils sont nourris par beaucoup de personnes, visiteurs ou pas.

    Nous n'avons pas encore eu de crues ici où elles sont maintenant sous contrôle dans les limites de Metz.
    Bonne soirée, @mitié de Metz, Marc.

    Merci pour ton commentaire sous les photos aériennes de Metz.
    A bientôt. 

    2
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 10:58

     Bonjour Claude

     

    Merci de ton billet du jour des cygnes et des signes ,un bon sujet sur les blogs  ,je découvre des coins de France ou d’ailleurs  via les blogs, ..merci !!

     

    Aujourd'hui il est question d'un moulin sur mon blog ,et non le patrimoine n'est pas mort ...juste il y a des urgences

    Bien amicalement 

    Gérard 

    1
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 06:58

    Sympathique de voir les cygnes au fond de son jardin. Moins sympathique les crues..... J'espère que ta maison est un peu en hauteur. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :