• De l'or en Anjou et plus précisément dans les Mauges !

    De l'or, il y en a eu dans les Mauges, notamment à St Pierre Montlimart où une mine a été exploitée jusqu'en 1954. Une société orléanaise veut retrouver le filon pour l'exploiter.
    Les historiens pensent que la fondation du premier village à l'emplacement de l'actuel Petit-Montrevault a été motivée il y a 4000 ans par la présence d'or. Le filon d'or aurait même engendré des combats entre Gaulois et Romains !

    Origine du nom “Mauges” : d'après ces diverses formes du nom primitif, l'origine en serait due aux exploitations de mines de fer et de plomb, peut-être aussi de houille, “metalla”, répandues autrefois dans le pays. Mais, l'étymologie du nom est très incertaine ...

    Quant à la légende, “Mauges” serait une déformation de “mauvaises gens”, et proviendrait même de Jules César, qui aurait appelé ainsi (ou,  malae gentes) la population du pays. 
                               Je puis vous assurer qu'il n'y a pas pire calomnie ! ...

    Des pépites ! Waaaaahouououou ! 

    Mon Grand Père y était charpentier ; il est mort jeune, rongé par l'arsenic ... 

    Les communes concernées des Mauges dont "Le Puiset Doré" ...
    where I was born ...

     L'or sera par la suite exploité par les Mines de la Bellière, société minière implantée à Saint-Pierre-Montlimart entre 1905 et 1954. Environ 10 tonnes de ce métal précieux ont été extraites du sous-sol, auxquelles s'ajoutent environ une tonne d'argent.

    C'est Jean Blavier, noble de la commune, qui finançait les recherches.
    L'extraction a été interrompue lors des guerres de 1914-1918 et 1939-1945. En 1910, des Bretons et des Auvergnats sont venus travailler à la mine qui employait alors 750 ouvriers.
    Neuf puits ont été creusés. A cette époque, la population de la commune a doublé, passant de 1000 à 2000 habitants.
    Si cette nouvelle société s'intéresse à cette région des Mauges c'est que ses ingénieurs sont à peu près certain d'y trouver ce qu'ils cherchent. La mine qui se trouve à La Bellière a fermé en 1954. Le sol contenait jusqu'à 310 grammes d'or par tonne, un taux assez élevé pour qu'on s'y intéresse encore (les déblais en contiendraient encore plus de 2 grammes par tonne). La société ne s'avance pas sur l'exploitation future mais exclut d'emblée la mine à ciel ouvert. Elle sera donc souterraine en galeries sans extraction des déblais.
    Les galeries creusées s'étendaient sur 25 km, à trois niveaux différents, de 17 m à 170 m de profondeur, en direction de Montrevault. Les derniers vestiges des accès aux mines ont disparu en juillet 2006, le propriétaire du site voulant éviter tout accident.

    « Angers : quartier Théâtre / collégiale St Martin (4/7)Angers : quartier Théâtre / collégiale St Martin (5/7) »

  • Commentaires

    15
    Samedi 22 Février 2014 à 06:18

    J'y suis passée hier à Angers en revenant de Vendée. J'ai pensé à toi. Je ne m'y suis pas arrêtée mais je prévoierai un déplacement spécial. Bisous

    14
    Vendredi 21 Février 2014 à 19:50

     

     

    Je suis passé, j'ai lu ton article (en vitesse, je l'avoue)..

    Bonne soirée, @mitié de Metz.

     

    Merci pour ton commentaire sous les photos de la rue Pasteur dans le quartier Impérial.

    Je rentre d'une rencontre-promenade entre amis(es) de blog.

    Nous étions 8 ici à Metz.

    J'ai des photos.

    Elles deviendront bientôt un article...

     

    Nous avons eu le soleil...

    Je suis revenu avec 196 photos, j'ai fait un tri, il m'en reste 171...

    J'ai de quoi montrer cette rencontre vraiment très agréable et amusante aussi.

    A bientôt.

    13
    Vendredi 21 Février 2014 à 15:43

    Voilà une information qui vaut son pesant d'or...j'ai une pépite que j'ai fais monter avec une chaîne : c'est très joli....merci de cet intéressant article
    bien à vous
    Duaner

    12
    Vendredi 21 Février 2014 à 09:38

     C'est où qu'on creuse ?  j'ai déjà le tamis et une lampe frontale.... j'arrive !
    Merci pour cette découverte...

    Belle journée
    @+
    Chronique

    11
    Vendredi 21 Février 2014 à 06:43

    Holla de nouveau la ruée vers l'or , merci de toutes ces indications , tu es une mine à toi tout seul

    Bon prépare pelles, pioches j'arrive , lol

    Bisous  bonne journée Lucia

    10
    Jeudi 20 Février 2014 à 19:09

     BONSOIR CLAUDE !!! çà va être la ruée  alors !!! je ne savais pas que l'or avait été extrait de cette région !! comme quoi on en apprend tous les jours :!!! bonne fin de journée . elvy

    9
    Jeudi 20 Février 2014 à 17:31
    Joseph Guégan

    J'ai été très intéressé par ton article.
    Je me souviens très bien avoir vu , fin des années 1980, les énormes buttes de déblais qui je suppose existent encore.

    8
    Jeudi 20 Février 2014 à 17:13
    Fabymary POPPINS

    je savais qu'il y en avait eu ou a encore en france mais hélas peu, bises

    7
    Jeudi 20 Février 2014 à 15:17

    ...si tu le souhaites, nous pouvons éventuellement venir...faire quelques recherches mais pas plus profondes...qu'une ride!

    Gros bisous du jour de Mireille du sablon

    6
    Jeudi 20 Février 2014 à 15:16

    Tu devrais creuser, imagine que tu en trouves, au prix actuel ça vaut le travail que ça demande.

    C'est dingue comme ce métal a prix de la valeur!!

    Bonne journée.

     

    5
    Jeudi 20 Février 2014 à 15:10

    donc il y en avait un peu partout en France, par ici à Salsigne, fermée aussi !

    "tout ce qui brille n'est pas or " !!! Bonne journée, MIAOU !!!!

    4
    Jeudi 20 Février 2014 à 14:52

    J'arrive avec ma tite pelle et je vais t'aider à trouver de l'or en creusant tout partout autour de chez toi ! lol !

    Passionnante histoire de cet or dans les Mauges. Comme c'est super de découvrir les richesses et l'historique de ta région.

    Merci et j'arrive ... avec mon sac à main aussi, il est bien grand

    Gros bisous

    Annick

    3
    Jeudi 20 Février 2014 à 11:33

    Bonjour Claude,

    de l'or oui mais pas pour tout le  monde; pas pour ceux qui l'extrayaient et y laissaient leur vie comme ton grand-père.

    Bel article, mais qui sous entend que ce sont toujours les même, qui triment pour les autres. Tu me diras c'est vrai dans presque toutes les branches. Je te laisse à tes pépites, je n'ai jamais été une femme à bijoux.

    Tous ceux que je possède ont plus une valeur sentimentale.

    Je retourne à mes cochons, tiens je te mets le lien ici, si tu as des petits enfants! Contente que ça t'ait fait rire!

    Bonne journée et bisous.

    2
    Jeudi 20 Février 2014 à 09:26

    ohohoh !!! intérressant tout ça !!!! Ma petite soeur habitant Montjean/ Loire, j'espère en trouver par la bas, je vais fouiller, c'est sur !!! Encore une belle raison pour m'y rendre plus souvent !!!

    Bises du jour. 

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    1
    Jeudi 20 Février 2014 à 06:18

    J'ignorais qu'il y avait eu une exploitation minière d'or en Maine et Loir. Puisse t-elle revivre ? Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :