• Cet été : Les Beaux Villages de France : Collonges la Rouge (19) 2/2

    Collonges la rouge la cité aux 25 tours

     Que sont nos tours devenues ? (ou le mystère des tours disparues)
    La légende affirme que du temps de sa splendeur le bourg de Collonges comptait une trentaine de tours ! Intrigués par cette légende , armés d'archives, de loupes  et de pioches, des Collongeois sont partis à l'aventure avec enthousiasme d'un Sherlock Holmes qui aurait rencontré Champollion dans un bar du village. L'enquête a été fructueuse  : alors que dix-sept tours se dressent fièrement dans le ciel de Collonges, ils en ont retrouvé dix de plus !
    Tout journaliste stagiaire, envoyé en mission pour faire un reportage sur les tours de Collonges, se dirait à première vue que c’est l'enfance de l'art, que son diplôme est dans la poche. En effet, il suffit de lever les yeux au de consulter les cartes postales pour constater que les tours sont le signe distinctif par excellence de ce petit village limousin.

    Dominant la cité‚ les trois tours de l'église: la superbe tour romane du XIIe siècle, flanquée de deux tours défensives dressées lors de la Guerre de Cent Ans et des guerres de Religion; les tours de l'hôtel des Ramade de Friac se dressent, hautaines face à la tour de la Galerie Vigreyos et celle de la demeure de François Ceyrac; en contrebas de l'église, les tours du superbe Castel de Vassinhac dont les escaliers à vis de deux mètres de large battent à plate couture toutes leurs rivales; les mâchicoulis de la tour de Benges confirment sa volonté défensive; à proximité, au fond d'une ruelle, la tour Bouyt (Ceyrac) ; la tour carrée de la maison des Ramade de la Serre domine la maison de la Sirène; la tour de Paul Chaumeil orne la rue piétonne ouvrant sur l'atelier du vannier et du céramiste. Dans la Rue Noire, notre reporter en herbe se régale en cadrant la tour de Jacques Semail surplombant la maisonnette en encorbellement de Françoise Biraud dont la cour du castel de Beauvirie cache une autre tour hors de la vue des badauds. Sur la place de la Conche, il s'émerveille devant la tour de Maussac ornée d'une élégante poivrière ; mais il lui faut de la perspicacité et l'autorisation d'un voisin pour découvrir l'imposante tour de la demeure d'André Monteil.
    Notre détective fait ses comptes.  
    Il en manque une dizaine, où sont les autres ? Une seule solution : interroger les habitants. L'hospitalité et la passion des Collongeois pour leur village, lui permettent de poursuivre son enquête ...

      un très beau village mais envahi par le business  ...

     

     

     les halles anciennes ...

     

    Diaporama ~
    de la visite 

     deux des 25 tours ... sur l'église

     

     

     

     Votre avis m'intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite 

     


    Il apprend que la plupart des tours mystérieusement disparues existent encore mais qu'elles restent cachées, masquées sous les toits et ceci depuis la Révolution à la suite de la funeste loi du Directoire imposant les habitants sur les signes extérieurs de leur richesse immobilière-. une loi du 4 Frimaire An VII taxant les portes, les fenêtres et les tours ! Pourquoi consolider une tour qui menace ruine ? Et murer une fenêtre, surtout si elle est à meneaux, permet de réduire l'ardeur du Percepteur ! L'exode rural du siècle dernier et le phylloxéra en détruisant la principale richesse du village ont accéléré les destructions. On lui montre les escaliers à vis des tours tronquées de la Mairie, de la maison de la Sirène, de la porte de la "Coquille" au castel de Maussac, de la maison Livet-Garcia, de la demeure de la famille Poignet, de la salle d'exposition de Mme Lafon et même le mur arrondi d'une ancienne tour au centre du restaurant le Prieuré de Mme Albert ! Notre détective refait  ses comptes : vingt-quatre. Il est loin du compte mais il  faut faire son rapport. C'est alors qu'on lui montre le vieux cadastre de 1832 signalant l'existence de deux tours détruites après la Révolution : celle qui ornait l'angle intérieur de l'ancien hôtel de Beaurival (atelier de Fernand Vauzou) et la tour de l'ancien prieuré sur la place de l'église; deux édifices décrits dans les mémoires du Colonel Bial, soldat de la Révolution et officier de Napoléon. Total 26 !
    Il s'apprête à faire ses adieux quand on lui conseille d'aller voir vers la halle. Il découvre  avec surprise dans le sous-sol les vestiges d'une tour inconnue, sans doute la plus ancienne parce que située dans l'axe des remparts sud de l'ancienne ville murée et à moins de dix mètres de l'Église. Il interpelle le terrassier qui se repose en fumant la pipe au fond  de la fouille de la Maison du Pèlerin : "Bonjour mon brave, j'en suis à 27 ! Y en aurait-il d'autres ? ~ C'est sûr !  La preuve ! Il suffit de creuser. Revenez l'année prochaine pour les prochaines fouilles." Daniel Fender

    « 6800 Km en Australie et NZ : Timaru / Wanaka (Nouvelle- Zélande)6800 Km en Australie et NZ : Wanaka / Franz Josef Glacier (Nouvelle- Zélande) »

  • Commentaires

    12
    Samedi 12 Mars 2016 à 18:29

    Ce village est exceptionnel et mérite vraiment  d'être cité comme "plus beau village de France"

    ça doit être surprenant d'avoir cette teinte rouge tout autour...

    bonne soirée

    11
    Vendredi 4 Mars 2016 à 12:47

    Claude. Merci de nous faire découvrir cette ville. J'adore ta façon de dire... comme pour la photo de la " chaire "  he 

    Tu as aussi une façon spéciale de prendre des photos d'objets que personnes ne voient.

    Bonne fin de semaine.

     

    10
    Vendredi 4 Mars 2016 à 10:00

    Bonjour Claude
    ça tombe bien c'est prévu que j'aille le visiter lol
    Tu as du te régaler dans ces beaux lieux
    Dans le coin, il y a beaucoup de visites et balades à faire
    Merci et bon week-end
    Daniel

    9
    Mardi 1er Mars 2016 à 06:52

    Bon mardi, en commençant doucement à jardiner ...
    Bisoux, claude



    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄ƷdomƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    8
    Lundi 29 Février 2016 à 22:43

    Merci Claude,

    demain c'es mardi y aura t'il une balade de votre groupe?

    Bon mardi quoi que vos fassiez.

    Amitiés.

    7
    Lundi 29 Février 2016 à 07:22

    ...beaucoup de rouge en effet et j'ai apprécié la photo finale! C'est vraiment un village à découvrir, quand à y vivre.....

    Bises du  jour de Mireille du sablon

    6
    Lundi 29 Février 2016 à 06:37

    Bon début de semaine, froid et venteux !
    Bisoux, claude


    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄ƷdomƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    5
    Dimanche 28 Février 2016 à 20:51

    beau village, j'aimerai bien y aller en vrai !

    merci pour la visite, MIAOU !!!!

    4
    Dimanche 28 Février 2016 à 14:56

    Merci de me rappeler les vues de ce superbe village , bravo pour l'enquête c'est passionnant .

    Il est marrant le chat sur la voiture on dirait qu'il tient à sa propriété , les oreilles parlent 

    Bon dimanche 

    Bises 

    3
    Dimanche 28 Février 2016 à 14:07

    Bonjour Claude,

    décidément c'est une ville qui inspire les photographes, j'en ai vu une bonne quantité faire de beaux clichés de là bas.

    Mais finalement on se rend compte que chacun a sa propre vison des choses et aucun pratiquement  cliché ne se ressemble.

    beau lieu chargé de tant d'Histoire. Beau diaporama  cool  happy

    Bon dimanche et à bientôt.

    2
    Dimanche 28 Février 2016 à 10:55

    J'ai aimé ta vision sur ce lieu chargé d'histoire, aux pierres rouges qui lui donne un aspect bien mystérieux.

    Les tours, en effet, j'en ai vu beaucoup ... tu les as trouvées je pense smile
    J'ai aimé le minou, entre deux photos, qui nous fait un p'tit coucou ...

    J'ai aimé le dialogue de la petite fille avec Dieu ... très touchant.

    Un bel article pour ce dimanche.

    Gros bisous

    1
    Dimanche 28 Février 2016 à 05:39

    Wouhaaa ! Superbes photos !!!

    Tu as suivi quel chemin ? wink2

    Bon dimanche, tranquille ...
    Bisoux, claude

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :