• Angers : Architectures quartier de la Cathédrale (2/5)

    Nous poursuivrons par la visite du quadrilatère : Chanlouineau - Plantagenet - Aiguillerie comme indiqué sur le plan en début de diaporama ... Un beau quartier ! ...

    La place Mondain Chanlouineau (Fleur d'Eau) 

     Diaporama ~
    de la visite ...
     

    les anciennes halles d'inspiration Baltard (1862 - 1971) 

    Le carrefour "Rameau" (6 rues y convergent)

     Votre avis m'intéresse ! Laissez-moi un commentaire ! ... Merci !

     Diaporama ~
    de la visite ...
     

    Le 3 mai 2005 ont été inaugurées les « halles actuelles » troisième formule : « Fleur d’eau ».
    Attardons-nous sur les premières halles de la République, « ventre d’Angers » pendant un siècle (1870-1970).
    Les halles sont issues des travaux d’urbanisme du Second Empire qui aèrent le quartier : sur la vaste place rectangulaire ouverte entre 1862 et 1864, on crée d’abord un marché, puis des halles, sur les plans de l’architecte Tendron, qui s’est inspiré des halles parisiennes de Victor Baltard. Il doit en coûter un maximum de 230 000 F. 

    Un grand parapluie
    Le bâtiment se développe sur un grand rectangle de 66 mètres de longueur, sur 20 de largeur, couvrant une surface de 1 284 m2, à peu près à l’emplacement des immeubles actuels du bas de la place de la République et de l’actuel square Jean-Monnet. Sur un soubassement de caves s’appuient des colonnes de fonte reliées entre elles par des arcatures. Les murs sont remplis de brique jusqu’à mi-hauteur, puis de verrières faites de carreaux « Cassin », disposés en biais pour laisser passer l’air, mais non la pluie. La charpente métallique, avec lanternon d’aération, culmine à 15,70 m. Il y a place pour 149 boutiques.

    Jusqu’ici, point d’anicroche. La suite est moins brillante. « Un affreux accident a mis hier toute la ville en émoi, écrit le Journal de Maine-et-Loire du 17 décembre 1874. À trois heures et demie de l’après-midi, au moment où la neige tombait avec la plus grande force, la toiture du marché Cupif et les murailles de brique qui la soutenaient, se sont écroulées ». Bilan : un mort et une quinzaine de blessés. Heureusement, les commerçants ont eu le temps de se jeter sous leurs étaux. Henry est condamné à reprendre son ouvrage et à renforcer la construction. Les halles sont rouvertes à l’automne 1875.

    « Notre marche du mardi - “Club Villevêque”...Notre club de Villevêque en sortie “fête de la sardine” à St Gilles Croix de Vie »

  • Commentaires

    10
    Lundi 2 Juin 2014 à 22:51

    Bonjour à tous,
    Je vous remercie de fidélité à visiter mon blog et à y laisser un commentaire ! …
    J'accepte les critiques …
    Merci d'être passés … Bonne journée … @+ Claude

    9
    Samedi 31 Mai 2014 à 18:43

     

     

    Merci Claude pour ton commentaire sous les photos de cette virée dans les serres du Jardin Botanique et dans cette nature urbaine que nous avons traversée pour rejoindre l'hyper centre-ville sans quitter jamais la quitter.

    Nous aurions pu traverser une partie du quartier Impérial, nous avons préféré les bords du canal.
    Oui, ce carrosse est et je pense comme toi magnifique là sur l'Esplanade.

    Bonne soirée, Marc de Metz.
    A bientôt.

    8
    Samedi 31 Mai 2014 à 14:33

    L'historique de ces anciennes halles est vraiment très intéressant . Le carrefour Rameau donne une superbe vue sur les immeubles , de magnifiques réalisations de prestige . Je me disais hier en voyant une riche ferronnerie sur une maison dans une commune avoisinant Metz , il faudra que je revienne pour la photographier maintenant grâce aux blogueurs qui aient partager les richesses de leur ville , nous apprenons à avoir l’œil .

    Bonne journée 

    Bisous 

    7
    Vendredi 30 Mai 2014 à 19:20

     

     

    Ils sont une Maison Blanche aux USA, vous c'est une Ville Blanche que vous avez , chez nous !
    J'aime beaucoup la présence de "Fleur d'Eau" dans votre centre-ville.
    Je trouve que son architecture s'intègre bien dans l'ambiance urbain du centre.
    Bonne soirée, Marc de Metz.

    Merci pour ton commentaire sous les photos de l'exposition sur l'Art des rues.
    Il n'y a aucun trucage dans les photos exposées et celle dont tu parles est fabuleuse.
    A bientôt.

    6
    Vendredi 30 Mai 2014 à 17:46
    Fabymary POPPINS

    passionnant de lire tout cette histoire et importantes pour une ville les halles ici elles sont près du beffroi, bises

    5
    mireille du sablon
    Vendredi 30 Mai 2014 à 17:13

    Ces grandes maisons en angle sont impressionnantes et font penser à certaines avenues de Paris.

    Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

    4
    Vendredi 30 Mai 2014 à 16:06

    Ah oui...je me souviens de ce beau quartier...à visiter avec le petit train c'est fantastique...surtout pour les paresseux ! moi j'aime trop lever le nez en l'air et, dans le train, la visibilité est réduite ! Bonne fin de journée...ensoleillée ici mais les nuages semblent arriver ! je vais vite au jardin...A bientôt...Malou

    3
    Vendredi 30 Mai 2014 à 15:27

    Coucou Claude,

    me voilà revenue de mes vacances en Alsace. Joli mois de retrouvailles avec mon pays maternel et de rencontres faliliales.

    Ton article est toujours aussi passionnant et plein de photos si agréables.

    Nous allons à Saint Bart fin juin mais n'aurons le temps que de rester auprès de notre fils et les siens On ne les verra pas cet été car ils partent pour un long voyage à New York et Floride. Un vieux rêve de mon fils depuis notre séjour 14 mois aux States en 1980/81.

    Bonne fin de weekend, au plaisir de te revoir.

    2
    Vendredi 30 Mai 2014 à 14:17

    Merci pour l'historique passionnante de ces Halles d'Angers.

    J'ai cliqué sur ton diaporama avant de te lire ici et j'avais remarqué cette jolie photo avec le p'tit train blanc.

    Bel après-midi

    Bises amicales

    1
    Vendredi 30 Mai 2014 à 10:24

    Coucou Claude. Il y a eu du changement sur les Halles !!! Fleur d'eau est plus sympa que le précédent et surtout plus moderne. Très belles photos.

    J'aime beaucoup ce quartier. Un peu moins la rue qui monte qui monte  surtout a pied. Mais moi je la prenais surtout pour rentrer chez moi au Lac de Maine via la ligne 16 à l'épque ! Ah souvenirs quand tu nous tiens.

    Bisous et bonne journée

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :