• À Angers, naturellement la Maison d'Adam s'impose ...

    À Angers, ayant ½ heure à perdre au sortir de la rue St Aubin côté place Ste Croix, je décide de dégainer mon APN pour faire le tour de la dite place.  
    Naturellement la Maison d'Adam s'impose, J'ai donc photographié en détails les personnages sculptés ornant ses façades.
        

    À Angers, naturellement la Maison d'Adam s'impose ...

     

    La Maison d'Adam place Sainte Croix à Angers

     

    À Angers, naturellement la Maison d'Adam s'impose ...

     

    La maison des Vins (INAO) à Angers

     

    À Angers, naturellement la Maison d'Adam s'impose ...

     

    détails d'un balcon au carrefour Rameau à Angers

    La Maison d'Adam, daterait de la fin du XVème siècle ; elle est construite en bois et garnie de briques.
    Son nom viendrait d'un de ses propriétaires, Michel Adam, ancien consul qui l'acquit en 1714. 

    A la fin du XVIIème siècle et pendant tout le XVIIIème, on négligea de veiller sur les chefs d'œuvres qui en étaient sortis et on laissa disparaître bien des merveilles d'architectures mais, la “maison d'Adam” résista tant bien que mal ...

     

    Diaporama ~

     

    La Maison d'Adam : un décor à la fois profane et religieux.

    La richesse du décor sculpté fait surtout la renommée de cette maison. Des motifs ornementaux d’inspiration naturaliste tels que les noeuds d’arbre, ou purement décoratifs sur le thème des torsades, habillent l’ensemble des poteaux. Les scènes figurées sont particulièrement nombreuses, chaque poteau porte un personnage, un animal ou un groupe à la jonction des sablières. L’iconographie, qui a favorisé maintes hypothèses alchimistes, oscille entre les deux grands pôles de la sensibilité médiévale. Les sujets religieux tels la Vierge et l’ange de l’Annonciation, le pélican donnant son sang à ses petits (symbole de la Résurrection), saint Michel ou saint Georges terrassant le dragon, alternent avec toute une gamme de scènes ou de figures profanes ou "vulgaires", depuis le couple amoureux à l’émouvante gravité, les joueurs de flûte ou de musette, jusqu’à diverses variations du fantastique (centaures, griffons, chimères), sans oublier la fameuse figure de "Tricouillard". Il faut imaginer l’ensemble de ces décors paré de couleurs vives, que d’importants remaniements en 1814 firent disparaître définitivement.

    Monsieur Tricouillard !. Mais qui est-il ?

    La statue de Monsieur Tricouillard passerait presque inaperçue, les passants ne le remarque même pas et pourtant il est bien là, grimpant sur la façade de la belle maison d'Adam. Une scène plutôt marrante puisqu’il perd son pantalon et laisse entrevoir une partie de son anatomie.
    Un peu osé penseront certains, un peu d’humour ne fait pas de mal penseront d’autres …

    Cherchez-le dans le diaporama ! ...

    « Les 54 éme Journées de la Rose en Anjou (Quercus49)Pour fêter le 14 juillet : buvons, chantons, dansons ... »

  • Commentaires

    5
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 23:00
    Janou

    c'est bien la 1ère fois que je vois autant de détails de la maison d'Adam et autres maisons du même style et pourtant .......................... je suis d'Angers ! je n'ai jamais pris le temps de lever suffisamment la tête !

    je n'ai pas encore eu le temps d'aller place du Ralliement depuis sa transformation pour l'été, j'irais au mois d'Août quand je serais rentrée de Bretagne !

    4
    Quercus Profil de Quercus
    Mardi 16 Juillet 2013 à 19:55

    la maison d'Adam, je l'ai photographié sous tout les angles, et pourtant, chaque fois on découvre de nouveaux détails.

    3
    Lundi 15 Juillet 2013 à 13:20

    Superbes ces athlantes!

    2
    Samedi 13 Juillet 2013 à 20:25

    Je me rappelle très bien de cette belle maison, j'étais en compagnie de mon amie, j'aurais voulu avoir encore plus de temps pour tout découvrir! Je file voir le diaporama....

    Bonne soirée, bises de Mireille du Sablon

    1
    Samedi 13 Juillet 2013 à 19:44

    oh yes money, money...En cette veille de Fête Nationale je te souhaite plein de joies ; défilé, feu d'artifice et qui sait bal ...bonne fête mon amie
    à l'heure qu'il est la revue se déroule Avenue de la République ...Jadis je pouvais la voir depuis le balcon de l'hôtel familial...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :