• 6800 Km en Australie et New Zélande : Christchurch / Timaru

     ... déjà publiés sur ce blog : 
    Introduction au voyage                         : http://bit.ly/1RosZbL
    Étape 1 Melbourne – Warrnambool      : http://bit.ly/1P6CXtB
    Étape 2 Warrnambool – Robe               : http://bit.ly/1PFSaCr
    Étape 3 Robe - Adélaïde                      :  http://bit.ly/1RIgolr
    Étape 4 Adélaïde - Broken Hill              : http://bit.ly/1nVTHhd
    Étape 5 Broken Hill / Wentworth          : http://bit.ly/1Pr2kqQ
    Étape 6 Wentworth / Melbourne           : http://bit.ly/23YqXVC


    VOYAGE AUSTRALIE-NZ - ETAPE 7 - Christchurch / Timaru
    (Nouvelle-Zélande)

    Zitouni écrit : 
    Nous avons tout plein de choses à vous raconter. Et donc j'ai déjà imaginé deux rubriques pour organiser tout ça (d'autres seront créées plus tard) :
    - Une nuit à l'hôtel
    - Scènes de la vie quotidienne

    Avant toute chose, sachez qu'on kiffe grave la Nouvelle Zélande !

    Nous voila rendus en Nouvelle-Zélande, un pays surprenant, c'est notre avis dès la première étape.
    Mais avant il y a eu notre vol Australie-NZ. Pénible !
    Une nouvelle fois nous avions réservé un vol low-cost, sur Air New-Zeland, la compagnie à bas coût d'Air Australia.
    Le check-in devait se faire à des bornes automatiques et le dépôt des bagages également. Mais sans indications précises, sans assistance ou presque, cela a été galère.
    A bord, à notre grande surprise nous avons énormément de place pour les jambes et un petit-déjeuner nous est offert. Le vol a une durée de 3h30 environ et nous "vieillissons" encore de 3h supplémentaires. Cette fois, nous sommes à 12h plus tard qu'en France. Çà cause !
    A l'arrivée à Christchurch nous quittons comme à chaque fois l'avion les derniers, ce qui fait qu'une fois de plus nous galérons à retrouver nos bagages. Le tapis roulant qui les vomissait est arrêté depuis longtemps, il n'y a plus aucun panneau lumineux qui indique l'endroit où ils se trouvent. Et à chaque fois ils sont dégagés du tapis stoppé pour être, avec quelques autres, mis en tas dans un coin. A nous de les chercher.
    La prise en compte de la voiture est également pénible. Des papiers à signer - tous rédigés en Anglais - des sous à donner pour payer l'éventuel rachat de franchise choisi à la va vite, des hôtesses qui n'en n'ont rien à faire du client... Et, à Christchurch, pour une fois, le véhicule est garé à 200 mètres dehors, dans le vent et sous une pluie battante ! Oh la bonne idée ! Il faut alors vérifier l'état de la voiture sachant qu'on a déjà signé un document au comptoir qui dit que le véhicule est sans accroc. Du coup, si on remarque un choc on doit se repayer les 200 mètres pour aller réclamer. Grrrrr !
    Pour ceux que ça intéresse (...Papy Clou ?!) , notre carrosse est une Toyota Aurion ATX. La même que la précédente en fait, mais grise et avec le démarrage sans clef. Voilà, l'essentiel est dit. Nous en changerons au moment de traverser entre les 2 îles.
    Bon, assez parlé de ce qui fâche. Parlons de... la pluie et du beau temps !
    La pluie, çà, c'est fait. On en a eu toute la journée ou presque. Nous reste plus qu'à voir le beau temps et on rentre à la maison.
    Lorsque nous sommes arrivés à notre motel de Christchurch hier soir, le réceptionniste nous a offert un verre de... lait ! C'est la coutume dans les motels, ici mais aussi en Australie. Est-ce pour se faire pardonner le décor et le mobilier souvent très "années 50" ? Toujours est-il que les chambres y sont toujours spacieuses et propres. En Nouvelle-Zélande, il s'agit plus de chambre-résidences avec kitchenette équipée top moumoute !
    Hier soir nous avons dîner "à la maison". Une supérette se trouvait à 2 pas. Du coup, ce matin aussi, c'était petit-déjeuner "in-situ".
    Parlons d'aujourd'hui.
    Pluie le matin, pluie le midi et pluie encore ce soir.
    Mais des choses à voir, il y en a quand même.
    Peu après être sortis de Christchurch, une ville aux habitations toutes plates et sans cachet particulier, nous prenons au sud-ouest vers la montagne sur laquelle nous allons ricocher pour reprendre dans l'après-midi azimut sud-est, direction Timaru où nous sommes ce soir. Ce sera pour nous la seule occasion ici de voir le grand Pacifique depuis le pays.
    J'avais donc visé la montagne. J'ai bien fait. Une légère éclaircie nous aura autorisé une courte sortie au grand air. Les montagnes naissantes, la rivière au fond, les vaches à gauche, les moutons à droite et... le fermier au milieu, qui nous barre la route ?! Il a sûrement envie de causer, alors causons !
    Nous aurons retenu de cette longue conversation (c'est toujours long, une conversation qu'on écoute en anglais avec un fort accent des antipodes et une forte odeur de bouse) trois mots :
    - Hospital,
    - Farmer,
    - Walk.
    C'est tout. 
    Il y avait les gestes, aussi, qui auraient dû nous aiguiller mais non, pas du tout, bien au contraire.
    Le fermier se tapait et se caressait la paume de la main, toujours la gauche.
    Il se grattait aussi la tête, et gigotait son bonnet... autre indice.
    Mais non, décidément, nous ne comprenions strictement rien.
    Pas facile alors de lui faire comprendre, à lui, qu'on ne comprend rien et qu'on aimerait bien se casser sans qu'il nous donne un coup de botte dans la portière ou un coup de fourche à foin avec son tracteur.
    Il n'a pas l'air méchant le bougre mais on se doute bien qu'il est pas très content de quelque chose mais de quoi ? Ça restera un mystère.
     

    dépaysant ...

     

    envahissants ...

     Diaporama ~
    de la visite

    Éclairant  ...

     

    Votre avis les intéresse ! Un commentaire ! ... Merci !

     

     Diaporama ~
    de la visite 

     


    Nous étions sur une piste sans interdiction matérialisée, j'avais fait 50 mètres sur l'herbe pour aller prendre quelques photos et c'est tout.
    Alors si vous avez une idée du pourquoi du comment... exprimez-vous... en anglais svp !

    Florilège de bizarreries et de choses qui fâchent en Nouvelle-Zélande :
    - Des haies de thuyas de 5 à 6 mètres de hauteur cernent presque toutes les parcelles habitées et énormément de terres cultivées et de prairies. C'est moche et ça masque le paysage.
    - Un truc qui énerve, ce sont les 5 à 10% des champs complètement carbonisés au Roundup !!! Alors quand on voit les milliers de moutons qui broutent une herbe jaune-verte on se dit qu'on regardera sa côtelette d'importation NZ autrement !
    - Dans la rubrique "bizarrerie", on pourrait y ranger le fait que lorsqu'il pleut à verse, le néo-zélandais arrose ses pelouses et ses champs ! Mais que fait-il quand il ne pleut pas ? J'espère qu'on aura l'occasion de l'observer…
    - La DDE travaille (?) comme chez nous. Il y a juste la couleur de l'équipement qui change. Ici, c'est orange.
    Tout autre chose : Les lapins écrabouillés ont remplacé les kangourous et les émeus. On est chez nous !
    Rien à voir, mais sachez que les 10 kilos de patates valent 8 NZD chez le petit producteur "Roundupeur" du coin ! Pas cher le cancer…
    A Timaru nous sommes allés voir le phare. Il est planqué derrière des arbres ? ! C'est drôlement futé !
    Nous allons ressortir dîner en ville. Nous avons repéré 2 ou 3 restaurants avec vue sur pluie tombante. Profitons-en, ça ne durera pas, hein... ? !
    Grosses bises baveuses de boucs (ceux des champs, pas nous !) . … Seb et Zitouni

    « Une de nos marches : autour d'un village en cherchant les fleurs de janvierJe suis "maugeois" et je le reste ♫♪♫♪♫♪♫♪♫♪♫♪♫♪ »

  • Commentaires

    15
    Vendredi 4 Mars 2016 à 12:57

    Découvrir ce pays de cette façon, c'est amusant et épeurant en meme temps. J'adore l'agneau de la NZ, mais

    je crois que je ne le verrai plus de la même manière dans mon assiette suite à ce reportage.

    Voyager nous fait voir les choses autrement....

    Merci.

    14
    Mercredi 24 Février 2016 à 20:38

    Merci pour le recit et l'humour, bises

    13
    Lundi 22 Février 2016 à 07:21

    Merci pour cette façon humoristique de nous faire voyager

    Bon lundi Lucia

    12
    Dimanche 21 Février 2016 à 22:58

    Salut Claude,

    tu ne crois pas que c'est une mésange huppée?

    Bonne soirée.

    11
    Dimanche 21 Février 2016 à 16:22

    Quel plaisir de te lire ! j'aime les compte-rendu plein d'humour ! Et quelle chance d'aller découvrir la NZ, vivement la suite ! Nous n'avons pas pu nous arrêter dans ce pays qui est parait-il très beau. Je ne pense pas retourner par là, mais sait-on jamais ! Ce n'est pas la motivation qui manque en tout cas. Bravo pour ce texte bien écrit et belle après-midi !

    10
    Dimanche 21 Février 2016 à 10:12

    Hi hi ... bien rigolé, merci Claude et bon dimanche

    Gros bisous

    9
    Samedi 20 Février 2016 à 22:50

    Ah! cette fois c'est un peu plus vert mais moins dépaysant aussi du coup!

    Enfin c'est un superbe voyage ... on attend la suite avec impatience!

    Bon dimanche Claude ... amitiés

    8
    Samedi 20 Février 2016 à 18:21

    la langue........zavé pas pris un dico ?? bon passons, c'était juste pour rire,

    pas sympa les aéroports donc, pas très respectueux des personnes à mobilité réduite, dommage !

    heureusement ils ont le moral, merci à eux pour tout,

    MIAOU !!!!  glasses

    7
    Samedi 20 Février 2016 à 09:20

    Le carnet de bord est tres bien tenu , je sens comme une légère déception concernant l'arrivée dans ce pays , et une certaine colère contre les traitements des sols . Bon sang quand on voit tous ces animaux , vaches et cerfs on se dit qu'ils se nourrissent de tous les pesticides , c'est vraiment grave pour la survie et pas que de leur espèce .

    Merci pour le partage 

    Bonne journée 

    BIses 

    6
    Samedi 20 Février 2016 à 06:43

    Des paysages grandiose et d'une telle diversité. Superbes photos. Cela donne envie d'y aller. Bon week-end.

    5
    Samedi 20 Février 2016 à 06:08

    Bon week end, en famille (Pour moi).
    A lundi !
    Bisoux, claude



    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    4
    Vendredi 19 Février 2016 à 18:20

    Il leur en arrive de grandes aventures, des belles et des désagréments surtout quand il y a ce problème de langue.

    Mais que de souvenirs ...

    Encore sur ces photos, des choses très surprenantes à découvrir et à photographier.

    Vivement la suite !

    Gros bisous Claude et mon amitié aux deux aventuriers.

    3
    Vendredi 19 Février 2016 à 17:58

    ..offrir un verre de lait, je trouve cela sympa!

    Les commentaires sont toujours aussi plaisants à lire...

    Bises de Mireille du sablon

    2
    Vendredi 19 Février 2016 à 06:59

    j'imagine très bien la découverte d'un pays comme la nouvelle Zélande 

    j'attends la suite

    bises

    lyly

    1
    Vendredi 19 Février 2016 à 05:50

    Tout ça ne donne pas envie de manger de la viande d'importation !

    Heureusement que je n'en mange plus ...

    Plein d'humour, cet article.

    Bonne fin de semaine, en faisant une tit' balade ?
    Bisoux, claude



    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :